À surveiller: Couche-Tard, CAE et Tecsys

Publié le 28/11/2023 à 09:18

À surveiller: Couche-Tard, CAE et Tecsys

Publié le 28/11/2023 à 09:18

Par Catherine Charron

 

CAE (CAE, 28,58$): une vente qui donne de la perspective

Lorsque CAE parviendra à regagner la confiance des investisseurs à l’égard de sa division de la défense, le multiple d’évaluation consolidé de la société spécialiste de la simulation et de la formation pourrait de nouveau être supérieur à celui de ses pairs.

C’est du moins ce qu’a conclu Tim James de Valeurs mobilières TD après avoir constaté à la division de l’aviation commerciale de L3Harris Technologies a été vendue pour 800 millions de dollars, ce qui comprend notamment son service de formation de pilote.

La valeur de sa division correspond donc à 15x son bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement des douze derniers mois. Ce multiple d’évaluation est non seulement supérieur au multiple actuel de CAE de 12,2x, mais aussi au multiple cible de 13,6x sur lequel mise l’analyste.

D’après Tim James, puisque son multiple consolidé est tiré vers le bas à cause de la mauvaise performance de la division de la défense de CAE, ça signifie donc que les investisseurs ont plus d’estime pour sa division de l’aviation civile, qui doit être supérieure à son multiple consolidé.

Ainsi, en maintenant le multiple d’évaluation de la défense à 10x, mais en révisant vers le haut à 15x celui de sa division civile, la valeur en capitaux par action de l’entreprise devient alors de 3,5$ à 4$ supérieur au cours cible actuel auquel l’analyste s’attend.

Auparavant, il tablait pour des multiples respectifs de 10x et de 13x.

Rappelant que peu d’informations circulent au sujet du service d’aviation civile de L3Harris, l’analyste est tout de même parvenu à déterminer qu’au cours des quatre derniers trimestres, son BAIIA a atteint 53 millions de dollars américains (M$US). Or, la même division de CAE - qui est selon l’analyste plus rentable - a généré au cours de cette période des revenus de 2,3 milliards de dollars.

C’est pourquoi, croit Tim James, son multiple consolidé profitera grandement de la confiance retrouvée pour sa division de la défense. D’autant que sa division de l’aviation civile continue de profiter de la reprise des vols commerciaux et des jets d’affaires, mais aussi de la pénurie de pilotes.

Bien que les difficultés dans le secteur de la défense ajoutent quelques ombres au portrait, l’analyste demeure convaincu que l’entreprise parviendra à atteindre les cibles qu’il a fixées.

Il maintient son cours cible à 38$ et sa recommandation à «achat».

Tecsys (TCS, 30,84$): une occasion méconnue

Sur le même sujet

À surveiller: Softchoice Corporation, CAE et Stella-Jones

Mis à jour le 08/04/2024 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Softchoice Corporation, CAE et Stella-Jones? Voici quelques recommandations d’analystes.

À surveiller: Lululemon, CAE et FedEx

25/03/2024 | Gagnon, Jean

Que faire avec les titres de Lululemon, CAE et FedEx? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

Bourse: Wall Street craint une escalade au Moyen-Orient

Mis à jour le 15/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Toronto a perdu près de 160 points, plombé par la faiblesse des actions du secteur de l’énergie.

À surveiller: Quincaillerie Richelieu, Cogeco Communications et Constellation Brands

15/04/2024 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Richelieu, Cogeco et Constellation Brands ? Voici quelques recommandations d'analystes.

Bourse: les gagnants et les perdants du 15 avril

Mis à jour le 15/04/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.