À surveiller: Softchoice Corporation, CAE et Stella-Jones

Publié le 08/04/2024 à 10:58, mis à jour le 08/04/2024 à 10:58

À surveiller: Softchoice Corporation, CAE et Stella-Jones

Publié le 08/04/2024 à 10:58, mis à jour le 08/04/2024 à 10:58

Par Jean Gagnon

La direction du fabricant de simulateurs de vols annonçait vendredi de nouveaux changements à la direction de sa division Défense et Sécurité. (Photo: La Presse Canadienne)

Que faire avec les titres de Softchoice Corporation, CAE et Stella-Jones? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée par les analystes.

 

Softchoice Corporation (SFTC, 17,58$): un pas de plus vers l’intelligence artificielle

Tôt vendredi matin, le fournisseur de solutions en technologie de l’information de Toronto faisait un pas de plus vers l’intelligence artificielle en annonçant qu’il avait signé une entente de partenariat stratégique avec Microsoft afin d’augmenter ses capacités à développer, vendre et livrer les solutions du géant de l’informatique en infonuagique et lieu de travail numérique en intelligence artificielle, incluant le chatbot Microsoft Copilot.

John Shao, analyste chez Banque Nationale Marchés financiers, rappelle qu’en début d’année la firme de Toronto avait lancé son équipe de solutions en intelligence artificielle, et avait été une des premières à implémenter Copilot à l’interne.

Bien que Softchoice ne développe pas directement des technologies d’intelligence artificielle, l’analyste croit qu’elle pourrait être une bénéficiaire de l’intelligence artificielle compte tenu de ses relations avec les grands vendeurs de technologies de l’information tels Microsoft, Google et Amazon.

Pour l’analyste de la Nationale, l’annonce de vendredi est une confirmation que Softchoice est dans une position unique en tant que partenaire de distribution majeur pour Microsoft. La commercialisation des solutions d’intelligence artificielle de ces gros joueurs ne pourra que bénéficier à Softchoice en stimulant sa croissance organique et tout en lui permettant d’accroitre ses marges.

Pour ces raisons, John Shao croit que la firme pourrait devenir un candidat intéressant pour les investisseurs à la recherche d’exposition dans le secteur de l’intelligence artificielle alors qu’elle se négocie encore à une évaluation raisonnable.

En conséquence, l’analyste maintient sa cote Sur-performance et son cours cible de 25,00$.

 

CAE (CAE, 26,99$): un autre changement à la direction de sa division Défense

Sur le même sujet

À surveiller: Innergex, Nvidia et Bombardier

Que faire avec les titres d'Innergex, Nvidia et Bombardier? Voici quelques recommandations d’analystes.

Parlons obligations

16/05/2024 | Pierre Théroux

SE LANCER EN BOURSE. On entend rarement parler du rendements des obligations et autres titres à revenu fixe.

À la une

TotalEnergies étudie une cotation en actions à New York

Il y a 56 minutes | AFP

Mais pas une «cotation principale», selon le PDG du groupe pétrolier français Patrick Pouyanné.

Les bonnes (et moins bonnes) raisons de démissionner

EXPERTE INVITÉE. Avant de démissionner, il est recommandé d’en parler avec les bonnes personnes

Malade, vaut-il mieux rester chez soi ou aller au bureau?

MAUDITE JOB! «L'autre jour, j'étais malade comme un chien. Je suis quand même allé au bureau. Ai-je eu raison ou tort?»