Gaz naturel: comment le Canada a échappé au chantage de Poutine ANALYSE. Sans l'exploitation des gaz de schiste, le Canada serait dépendant du gaz russe et à la merci de Moscou.
Un nouveau risque d'affaires pour les entreprises en Chine La Chine communiste peine de plus en plus à contrôler la propagation du coronavirus.
Préparez-vous à des chaînes d'approvisionnement plus sûres, mais moins efficaces ANALYSE. La chaîne mondiale des semi-conducteurs, liant Taïwan, l'Ukraine et la Russie, est particulièrement à risque.
Et si Marine Le Pen était élue dimanche? ANALYSE. Le patronat français craint son programme économique qui «dégraderait la confiance des acteurs économiques».
Nous vivons un second repli de la mondialisation ZOOM SUR LE MONDE. Nous n’assistons pas à la fin de la mondialisation; la nuance est importante.
Pourquoi les politiciens ne doivent plus s'occuper du climat (2) ANALYSE. Ils sont en conflit d'intérêts: s'ils imposent des mesures strictes, ils risquent de ne pas se faire réélire.
Il faut (ré)apprendre à gérer le risque de guerre ANALYSE. Devez-vous renoncer à faire des affaires ou à vous implanter dans des pays comme la Pologne ou la Roumanie?
Poutine peut difficilement gagner en Ukraine à long terme ANALYSE. Le déséquilibre du poids économique entre la Russie et l'OTAN pèsera à terme sur l'issu du conflit.
La réindustrialisation, victorieuse de la présidentielle française ANALYSE. Bien malin qui peut prédire avec certitude qui remportera l’élection présidentielle en France, en avril.
Un nouveau «rideau de fer» divise l'Europe ANALYSE. L’invasion brutale de l’Ukraine par la Russie de Poutine met fin à l'ordre politique de l'après-guerre froide.

À propos de ce blogue

Dans son analyse Zoom sur le monde, François Normand traite des enjeux géopolitiques qui sont trop souvent sous-estimés par les investisseurs et les exportateurs. Journaliste au journal Les Affaires depuis 2000 (il était au Devoir auparavant), François est spécialisé en commerce international, en entrepreneuriat, en énergie & ressources naturelles, de même qu'en analyse géopolitique. François est historien de formation, en plus de détenir un certificat en journalisme de l’Université Laval. Il a réussi le Cours sur le commerce des valeurs mobilières au Canada (CCVM) de l’Institut canadien des valeurs mobilières et il a fait des études de 2e cycle en gestion des risques financiers à l’Université de Sherbrooke durant 15 mois. Actuellement, il est inscrit au MBA à temps partiel à l'Université de Sherbrooke. Depuis une vingtaine d’années, François a réalisé plusieurs stages de formation à l’étranger: à l’École supérieure de journalisme de Lille, en France (1996); auprès des institutions de l'Union européenne, à Bruxelles (2002); auprès des institutions de Hong Kong (2008); participation à l'International Visitor Leadership Program du State Department, aux États-Unis (2009). En 2007, il a remporté le 2e prix d'excellence Caisse de dépôt et placement du Québec - Merrill Lynch en journalisme économique et financier pour sa série « Exporter aux États-Unis ». En 2020, il a été finaliste au prix Judith-Jasmin (catégorie opinion) pour son analyse « Voulons-nous vraiment vivre dans ce monde? ».

François Normand