En 2013, ils entreprennent

Offert par Les Affaires

Publié le 26/07/2013 à 13:37

En 2013, ils entreprennent

Offert par Les Affaires

Publié le 26/07/2013 à 13:37

Par Marie-Claude Morin

L'entrepreneur Mathieu Raymond

Cette année, certaines personnes essaieront de perdre du poids ou de cesser de fumer. D'autres n'auront même pas le temps d'écrire leurs résolutions pour 2013, trop occupées à en mettre une en oeuvre, et pas la moindre : lancer leur entreprise.

Voici quatre de ces entrepreneurs de la nouvelle année. Ils ont bien peu en commun. Du moins, à première vue. Le premier, coureur de niveau universitaire, rêve d'une chaussure personnalisée. Le deuxième a tout plaqué pour bosser dans une quincaillerie Rona. Les derniers, un duo yin-yang, parlent de pompiers sur Mars et de freemium.

Pourtant, tous les quatre provoquent un sentiment similaire. Une sorte d'espoir. L'impression que les statistiques accablantes sur l'entrepreneuriat québécois ne perdent rien pour attendre.

Pas qu'ils soient idéalistes ou utopistes. Ils sont devenus entrepreneurs naturellement, sans jamais en avoir fait un objectif de vie officiel. Parce que c'est ce qu'ils sont, tout simplement. Et s'ils parlent de leur projet avec fougue et y croient dur comme fer, ils en acceptent les risques - quoiqu'ils préfèrent quand même ne pas trop y penser, y allant d'un haussement d'épaules avant de passer à un sujet plus gai.

Généralement, Les Affaires interviewe les entrepreneurs lorsqu'ils ont réussi. Pour notre premier numéro de 2013, nous avons décidé de faire différemment. Nous vous présentons des entrepreneurs qui en sont au tout début de cette folle aventure. Ils ont accepté qu'on dissèque leur projet et leurs motivations. Au cours de l'année, nous reviendrons sur leur histoire à mesure qu'elle s'écrira.

Mathieu Raymond veut vendre un million de paires d'espadrilles dans cinq ans

Nicolas Boucher est à l'affût d'un Rona à vendre

Lateef Martin et Andrew Kozloski veulent lancer un premier jeu 3D sur le marché d'ici juin

Notre suivi auprès des entrepreneurs, quatre mois plus tard

Notre suivi auprès des entrepreneurs, neuf mois plus tard

Grande résolution: J'entreprends... Le point, un an plus tard

À la une

La semaine de 4 jours, l’essayer c’est l’adopter (ou presque)

Mis à jour à 08:42 | Catherine Charron

RHÉVEIL-MATIN. Des chercheurs britanniques ont mis à jour les résultats de leur étude à grande échelle de 2022.

Les nouvelles du marché du vendredi 23 février

Mis à jour à 08:20 | Refinitiv

Nvidia augmente sa valeur boursière de 277 G$US.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi 23 février

Mis à jour à 08:28 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Statu quo sur les Bourses mondiales, certaines à des records.