La retraite progressive, un gage de performance chez KPMG

Publié le 04/10/2010 à 10:09, mis à jour le 03/07/2012 à 09:23

La retraite progressive, un gage de performance chez KPMG

Publié le 04/10/2010 à 10:09, mis à jour le 03/07/2012 à 09:23

Permettre aux employés d'ajuster leur horaire de travail en fonction de leur vie personnelle peut être bénéfique pour une entreprise. C'est du moins la conviction de KPMG, un des plus importants cabinets de services professionnels au pays.

Présentement, 8 % des quelque 430 associés et 5 000 employés de KPMG au Canada bénéficient du programme de retraite progressive, qui permet à un professionnel d'au moins 52 ans de quitter l'entreprise en douceur.

" Par exemple, l'employé passera de cinq jours travaillés par semaine à quatre, puis à trois, et ainsi de suite ", dit Valérie Sylvestre, directrice principale des ressources humaines.

C'est en quelque sorte du " travail à la carte ", comme KPMG nomme son programme qui chapeaute la retraite progressive. " Ce régime, créé il y a 10 ans à la demande du personnel, comporte d'autres volets comme l'horaire à la carte, la semaine de travail comprimée, le télétravail, le travail à temps partiel, le partage d'emploi et la réintégration progressive ", précise Mme Sylvestre.

Pour se prévaloir de ce programme, le bénéficiaire doit en faire la demande à son supérieur. Les besoins de l'individu et du cabinet seront évalués avant d'autoriser ou non la modification de l'horaire.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Il faut sauver le soldat PME

01/08/2020 |

ANALYSE. Nous n'assistons pas à de la «destruction créatrice». Il faut en tenir compte pour ne pas perdre de belles PME.

Bourse: Wall Street termine le mois de juillet au vert

Mis à jour le 31/07/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Vendredi, Wall Street a été portée par Apple et Facebook, dont les titres ont atteint des records.

Titres en action: SNC-Lavalin, Air Canada, Amazon, Electronic Arts...

Mis à jour le 31/07/2020 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.