Rio Tinto Alcan: ses racines sont ici

Publié le 02/06/2011 à 16:18, mis à jour le 18/10/2011 à 11:09

Rio Tinto Alcan: ses racines sont ici

Publié le 02/06/2011 à 16:18, mis à jour le 18/10/2011 à 11:09

D’accord, elle n’est plus québécoise depuis qu’elle a été achetée par le géant minier Rio Tinto en 2007. Mais c’est encore une entreprise très importante pour l’économie du Québec tout entier, et celle du Saguenay–Lac-Saint-Jean en particulier.

Rio Tinto Alcan, dirigée par Jacynthe Côté, a d’ailleurs annoncé en mars dernier un investissement de quatre millions de dollars dans le Centre universitaire de recherche sur l’aluminium de l’Université du Québec à Chicoutimi. Le mois suivant, le chef de la direction de Rio Tinto lui-même, Tom Albanese, a fait la tournée des usines d’Alma et d’Arvida, en plus de prononcer une conférence à la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. Il a alors appuyé divers projets d’investissement dans les installations québécoises de Rio Tinto Alcan, dont la construction d’une usine-pilote à Jonquière qui utilise une technologie plus moderne, ainsi que l’agrandissement de l’usine d’Alma. La multinationale a aussi annoncé récemment qu’elle injecterait 15 millions de dollars dans des programmes consacrés à la persévérance scolaire au Québec.

Il reste que bien des décisions se prennent désormais à l’extérieur du Québec. « La croissance et l’avenir des alumineries québécoises sont à la merci de la performance des autres secteurs miniers de l’entreprise », dit Michel Nadeau, directeur général de l’Institut sur la gouvernance d’organisations privées et publiques.

 

Liens vers les autres profils:

Le Mouvement des caisses Desjardins, une véritable société distincte

SNC-Lavallin, une centenaire hyperactive

Cascades: l'exemple à suivre

Transcontinental: un géant discret

Rona: dix ans d'avance sur Wal-Mart

Power Corporation: personnes d'influence

Les souliers d'Aldo ont beaucoup voyagé

Le petit train de Bombardier a traversé la planète

La Banque Nationale maintient un positionnement unique

Le Cirque du Soleil, notre marque mondiale

Le voyage de Transat dure depuis 30 ans

Couche-Tard: une faim insatiable

CGI grandit aux États-Unis

Pour Métro, l'union fait la force

À la une

Une start-up montréalaise s’envole grâce aux Émirats arabes unis

La start-up montréalaise C3RiOS Systems voit le jour grâce aux Émirats arabes unis.

Comment avoir une écoute vraiment attentive?

MAUDITE JOB! «En tant que boss, je devrais être à l'écoute des autres. Mais je n'y arrive vraiment pas...»

Russie: la Banque centrale veut bannir les cryptomonnaies dans le pays

11:38 | AFP

L'institution a publié un rapport jeudi proposant l'interdiction du «minage», concourant à la création des cryptoactifs.