Transcontinental: un géant discret

Publié le 02/06/2011 à 16:27, mis à jour le 18/10/2011 à 11:09

Transcontinental: un géant discret

Publié le 02/06/2011 à 16:27, mis à jour le 18/10/2011 à 11:09

Transcontinental a démarré sur cette idée : offrir aux commerçants un moyen innovateur de promouvoir leur marchandise auprès de leur clientèle. C’est ainsi que le Beauceron Rémi Marcoux et ses partenaires ont lancé leur première imprimerie de circulaires en 1976. C’est aussi cette idée qui a donné naissance, 10 ans plus tard, à ce qui allait révolutionner la distribution des circulaires : le Publi-Sac. La même idée pousse aujourd’hui Transcontinental dans les créneaux du marketing direct, de l’analyse de données démographiques et de la communication marketing hyperciblée.

Transcontinental emploie plus de 10 000 personnes et génère des revenus qui dépassent deux milliards de dollars. L’entreprise a beaucoup diversifié ses activités entre-temps.

En acquérant le journal Les Affaires en 1979, l’entreprise a jeté les bases d’une vaste société médiatique qui compte aujourd’hui l’édition de livres, une trentaine de magazines au Canada, quelque 170 journaux locaux et régionaux, et deux fois plus de sites Web.

Transcontinental, c’est aussi l’imprimeur le plus important du Canada, dont les activités débordent aux États-Unis et au Mexique, où elle est un leader. En plus des produits de marketing et des circulaires, elle imprime les plus grands quotidiens du pays, des magazines et des livres.

 

Liens vers les autres profils:

Le Mouvement des caisses Desjardins, une véritable société distincte

SNC-Lavallin, une centenaire hyperactive

Rio Tinto Alcan: ses racines sont ici

Cascades: l'exemple à suivre

Rona: dix ans d'avance sur Wal-Mart

Power Corporation: personnes d'influence

Les souliers d'Aldo ont beaucoup voyagé

Le petit train de Bombardier a traversé la planète

La Banque Nationale maintient un positionnement unique

Le Cirque du Soleil, notre marque mondiale

Le voyage de Transat dure depuis 30 ans

Couche-Tard: une faim insatiable

CGI grandit aux États-Unis

Pour Métro, l'union fait la force

À la une

Une start-up montréalaise s’envole grâce aux Émirats arabes unis

La start-up montréalaise C3RiOS Systems voit le jour grâce aux Émirats arabes unis.

Comment avoir une écoute vraiment attentive?

MAUDITE JOB! «En tant que boss, je devrais être à l'écoute des autres. Mais je n'y arrive vraiment pas...»

Russie: la Banque centrale veut bannir les cryptomonnaies dans le pays

Il y a 47 minutes | AFP

L'institution a publié un rapport jeudi proposant l'interdiction du «minage», concourant à la création des cryptoactifs.