Bye à l'auto d’Apple et concurrence contre l'obésité

Publié le 29/02/2024 à 11:06

Bye à l'auto d’Apple et concurrence contre l'obésité

Publié le 29/02/2024 à 11:06

Par John Plassard

Médicaments anti-obésité: la concurrence grossit 

La deuxième information concerne un sujet dont nous vous parlons souvent: les médicaments anti-obésité. Si vous avez bien évidemment entendu parler de Novo Nordisk et d’Eli Lilly et de leurs progressions boursières, la concurrence s’installe de plus en plus sur un marché qui va bientôt atteindre des dizaines de milliards de dollars américains…

Les actions de la biotech américaine Viking Therapeutics ont en effet plus que doublé mardi soir après que les résultats des essais de son médicament pour la perte de poids ont surpassé les traitements existants des fabricants de médicaments Novo Nordisk et Eli Lilly.

Viking a déclaré que son médicament pour la perte de poids avait entraîné des «réductions statistiquement significatives du poids corporel», avec une perte de poids de 13 % par rapport à un placebo, dans le cadre d’un essai de 13 semaines à mi-parcours.

Les actions de Viking Therapeutics ont bondi de 121% (!!!) pour atteindre 85$US par action mardi. Les résultats ont pesé sur les actions de Novo Nordisk et d’Eli Lilly.

Selon Viking repris par le FT, 88% des patients ayant reçu le médicament ont perdu au moins 10% de leur poids, contre seulement 4% pour le groupe placebo. La perte de poids ne s’est pas non plus stabilisée à la fin de l’essai, «suggérant qu’une perte de poids supplémentaire pourrait être obtenue en prolongeant la période de dosage», selon Viking.

Selon les estimations, le tirzepatide d’Eli Lilly a enregistré une réduction de poids absolue de moins de 10 pour cent à toutes les doses après son essai de phase tardive.

Bien que les résultats des essais ne soient pas directement comparables, les résultats étaient supérieurs aux attentes des investisseurs.

La forte demande de médicaments amaigrissants a permis à Novo Nordisk de devenir la plus grande entreprise européenne en termes de capitalisation boursière, tandis qu’Eli Lilly a dépassé Johnson&Johnson en tant que plus grande entreprise pharmaceutique du monde l’année dernière.

Alors que les concurrents de Novo Nordisk et d’Eli Lilly sont loin d’avoir mis leurs médicaments sur le marché, les résultats de Viking montrent que la domination des deux fabricants de médicaments dans le secteur pourrait être remise en question dans les années à venir. 

Rappelons aussi que Roche a annoncé le 4 décembre 2023 son intention d’acquérir Carmot Therapeutics, une entreprise américaine basée en Californie. Cette acquisition, d’une valeur de 2,7G$US, permettra à Roche d’accéder au portefeuille de recherche et développement de Carmot, qui comprend des incrétines (hormones peptidiques) de stade clinique avec un potentiel de premier ordre pour le traitement de l’obésité chez les patients atteints ou non de diabète.

L’actif principal de Carmot, CT-388, est un agoniste dual GLP-1/GIP prêt pour la phase II, qui présente un potentiel de premier ordre pour le traitement de l’obésité et de ses comorbidités. Injecté une fois par semaine, il pourrait être utilisé seul ou en combinaison avec d’autres traitements pour améliorer la perte de poids et être étendu à d’autres indications.

Le portefeuille de Carmot comprend également CT-996, un agoniste du récepteur GLP-1 à petite molécule administré par voie orale une fois par jour et actuellement en phase 1, et CT-868, un agoniste dual GLP-1/GIP injectable une fois par jour en phase II, destiné au traitement des patients atteints de diabète de type 1 en surpoids ou obèses.

 

 

Ce texte est tiré de l’infolettre quotidienne de John Plassard, gracieuseté de Mirabaud

 

** Veuillez prendre note que les visuels de notre expert sont présentés en anglais à titre informatif et ne peuvent être traduits par notre équipe. Merci de votre compréhension.

Sur le même sujet

À la une

Ce projet de loi affectera toutes les entreprises

24/05/2024 | François Normand

ANALYSE. Le projet de loi sur l’énergie que Pierre Fitzgibbon déposera d’ici le 7 juin sera structurant pour le Québec.

Électricité: un manufacturier sur trois en manque

23/05/2024 | François Normand

Près de 75% des entreprises des secteurs manufacturier et industriel retardent des projets ou des investissements.

Bourse: les résultats des 7 magnifiques au 1T

24/05/2024 | lesaffaires.com

D'Apple à Nvidia, qui a dépassé les attentes ou déçu les marchés.