Lion Électrique: pertes creusées depuis un an et mises à pied temporaires à St-Jérôme

Publié le 29/02/2024 à 09:12

Lion Électrique: pertes creusées depuis un an et mises à pied temporaires à St-Jérôme

Publié le 29/02/2024 à 09:12

Par La Presse Canadienne

L’entreprise a décidé de procéder à la mise à pied temporaire d’environ 100 employés. (Photo: La Presse Canadienne)

Lion Électrique, le constructeur québécois de véhicules urbains mi-lourds et lourds tout électriques a creusé ses pertes au quatrième trimestre de 2023 de même que lors de l’ensemble de l’exercice financier.

L’entreprise a donc décidé de procéder à la mise à pied temporaire d’environ 100 employés, faisant partie principalement de la main-d’œuvre du quart de nuit de son usine de fabrication de Saint-Jérôme.

Par rapport au quatrième trimestre de 2022, la perte nette de Lion Électrique est passée de 4,6 millions de dollars (M$) à 56,5 M$. Et la perte nette de l’exercice 2023 a été pire que celle de l’année précédente, car elle a bondi de 17,8 M$ à 103,8 M$.

Au quatrième trimestre de 2023, les produits des activités ordinaires de Lion Électrique ont progressé de 13,7 M$ à 60,4 M$, comparativement à 46,8 M$ au quatrième trimestre de 2022. Au cours de la même période, la livraison de véhicules a augmenté de 174 à 188.

En 2023, les produits des activités ordinaires se sont élevés à 253,5 M$ comparativement à 139,9 M$ lors de l’exercice 2022, pendant que la livraison de véhicules augmentait de 333, soit de 519 en 2022 à 852 l’an dernier.

Marc Bédard, chef de la direction et fondateur de Lion Électrique, explique la décision des mises à pied par ce qui est qualifié de défi prolongé, notamment les retards associés au traitement et à l’octroi de diverses subventions et incitations gouvernementales. Lion Électrique veut aussi aligner davantage sa main-d’œuvre de production sur les exigences de production actuelles. 

Marc Bédard signale qu’en 2024, les dépenses d’investissement liées à la croissance feront partie du passé et que Lion Électrique se concentrera sur la croissance des commandes et des livraisons.

 

Sur le même sujet

À la une

Ce projet de loi affectera toutes les entreprises

24/05/2024 | François Normand

ANALYSE. Le projet de loi sur l’énergie que Pierre Fitzgibbon déposera d’ici le 7 juin sera structurant pour le Québec.

Électricité: un manufacturier sur trois en manque

23/05/2024 | François Normand

Près de 75% des entreprises des secteurs manufacturier et industriel retardent des projets ou des investissements.

Bourse: les résultats des 7 magnifiques au 1T

24/05/2024 | lesaffaires.com

D'Apple à Nvidia, qui a dépassé les attentes ou déçu les marchés.