À surveiller: MTY, Goodfood et Apple

Publié le 11/10/2022 à 09:30

À surveiller: MTY, Goodfood et Apple

Publié le 11/10/2022 à 09:30

Par Denis Lalonde

Marché Goodfood (FOOD, 0,85$) : des vents contraires toujours bien présents

L’industrie des repas prêts à cuisiner est sous pression avec des comparatifs difficiles par rapport à l’an dernier et un environnement économique sombre à l’horizon.

«Les ménages canadiens optent de plus en plus pour de la nourriture à bas prix. De plus, selon un sondage mené à la fin septembre, 18% des membres des services de repas prêts à cuisiner songent à résilier leur abonnement, ce qui se compare à 11% en juillet 2021», écrit Martin Landry, analyste à Stifel.

Cela soulève à son avis des craintes en ce qui concerne la demande à court terme pour des entreprises comme Marché Goodfood. «Le trafic sur le site Internet de la société vient renforcer cette inquiétude, lui qui est en recul de 36% sur un an pour la période de trois mois terminée le 30 septembre», ajoute l’analyste.

Bien qu’il ne juge pas cette situation comme étant surprenante, il concède qu’il n’avait pas mesuré pleinement la magnitude des changements. Il réduit donc ses prévisions de revenus pour le 4e trimestre de l’exercice 2022 et l’ensemble de l’exercice 2023 de 13% et de 15% respectivement.

Il juge par contre plus inquiétant que l’achalandage sur les sites Internet de compétiteurs comme HelloFresh et ChefsPlate sont en croissance sur un an au troisième trimestre, ce qui laisse entendre que Goodfood perdrait des parts de marché.

«Le sondage mené à la fin septembre laisse entendre que 18% de ménages canadiens ont acheté une boîte de repas au cours des 12 derniers mois. Il s’agit d’une baisse de 14 points de pourcentage par rapport aux chiffres de juillet 2021. Cette dynamique se reflète dans les résultats de Goodfood, dont les revenus sont en recul de 27% sur un an», note Martin Landry.

Il ne voit pas l’entreprise revenir à une croissance de ses revenus avant la seconde moitié de 2023 en raison d’initiatives de réduction des coûts qui nuisent à sa capacité de poursuivre sa croissance. L’analyste opte ainsi pour les lignes de côté jusqu’à ce qu’il ait une meilleure visibilité sur un éventuel retour de la croissance.

Martin Landry recommande de «conserver» le titre de Goodfood, et abaisse son cours cible sur un an, qui passe de 1,45$ à 1,00$.

 

 

Apple (AAPL, 140,09$US) : les ventes d’iPad reviendront-elles à leur niveau prépandémique?

Sur le même sujet

L’AMF dit qu’Apple a accepté de payer une sanction de 175 000$

L’AMF a indiqué qu’Apple s’était engagée à ce que le régime AppleCare+ soit offert par un assureur autorisé au Québec.

Le téléphone Tesla peut-il concurrencer le iPhone?

12/06/2024 | John Plassard

EXPERT INVITÉ. Elon Musk pourrait de manière imminente lancer son propre téléphone Tesla.

À la une

Un gouvernement du RN menacerait nos entreprises en France

14/06/2024 | François Normand

ANALYSE. Les droites radicale et populiste minent l’économie et le niveau de vie des pays, selon des études empiriques.

Banque du Canada: jusqu'à cinq baisses de taux d'ici juin 2025

14/06/2024 | Denis Lalonde

BALADO. Les données américaines sur l’inflation pourraient conforter la Banque du Canada dans ses baisses de taux.

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé, mais le Nasdaq enchaîne un 5ème record d'affilée

Mis à jour le 14/06/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé dans le rouge.