À surveiller: Cogeco Communication, First Quantum Minerals et Uber

Publié le 05/12/2023 à 10:10

À surveiller: Cogeco Communication, First Quantum Minerals et Uber

Publié le 05/12/2023 à 10:10

Par Catherine Charron

First Quantum Minerals (FM, 11,03$): un analyste retranche plus de la moitié de son cours cible

Après avoir appris que la société ontarienne First Quantum Minerals serait forcée de fermer sa mine de cuivre au Panama, Sam Crittenden de RBC Marché des capitaux a sabré son cours cible pour l’organisation, le faisant glisser de 38$ à 15$.

La Cour suprême du pays a statué le 28 novembre 2023 que le droit accordé au plus gros producteur canadien de cuivre d’exploiter cette mine dans la région de Donoso était inconstitutionnel.

Puisqu’il est difficile de déterminer si et quand les activités de la mine pourront reprendre, l’analyste a retiré de ses prévisions l’apport de ces installations à sa production totale pour la première moitié de l’exercice.

Les élections présidentielles du 5 mai 2024 pourront toutefois donner une meilleure idée de ce que l’avenir réserve à Cobre Panama, estime l’analyste qui rapporte que les candidats ont laissé entendre qu’ils souhaitaient renégocier avec l’entreprise canadienne pour que le pays obtienne de meilleures retombées.

Ainsi, la valeur nette de son actif par action glisse de 30,38$ à 16,49$. L’analyste précise que s’il avait retiré l’ensemble de la valeur de la mine à son calcul, cette dernière aurait plutôt échoué à 7,25$.

Son cours cible correspond à 6x son bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement attendu en 2024, et à 1x la valeur nette de son actif par action. Sam Crittenden souligne que ça représente une décote par rapport à ses pairs.

Si la mine Cobre Panama demeure fermée encore longtemps, la société canadienne pourrait commencer à manquer de liquidité à partir de la deuxième moitié de l’exercice 2024, prévient l’analyste. C’est pourquoi il s’attend à ce que l’entreprise réduise ses dépenses, voire qu’elle prenne des «décisions plus drastiques» dès la première moitié de l’exercice.

L’entreprise a laissé entendre la semaine dernière qu’il était encore trop tôt pour solliciter l’aide d’un partenaire pour tenter de diminuer la pression que cause la fermeture de la mine sur ses liquidités, rappelle Sam Crittenden.

D’après lui, First Quantum Minerals tentera de négocier avec le gouvernement panaméen, bien qu’il n’écarte pas un possible partenariat ou une fusion pour tenter de gagner du temps. Déjà, elle a entamé des processus d’arbitrage aux États-Unis.

RBC Marchés des capitaux a donc retranché son BAIIA ajusté pour les exercices 2023, 2024 et 2025, les faisant respectivement passer de 2567,7M$ à 2489,8M$, de 28006,1M$ à 1880,1M$ et de 4041M$ à 4052M$.

Son bénéfice par action pour le quatrième trimestre de 2023 et le premier trimestre de 2024 est respectivement passé d’une perte de 0,25$ à une perte de 0,01$, d’un gain de 0,17$ à une perte de 0,43$.

D’après lui, le titre est risqué.

Uber (UBER, 60,19$US): prochain arrêt, le S&P 500

À la une

Budget fédéral 2024: l'art de se tirer dans le pied

17/04/2024 | Daniel Dufort

EXPERT INVITÉ. Le gouvernement de Justin Trudeau «s’autopeluredebananise» avec son «budget mémorable».

Gain en capital: pas une surprise

17/04/2024 | Dany Provost

EXPERT INVITÉ. «Combien d’impôt ça va vous coûter de plus?»

L'industrie technologique mécontente des mesures sur les gains en capital

Mis à jour le 17/04/2024 | La Presse Canadienne

L'industrie technologique est mécontente des mesures sur les gains en capital.