À surveiller: Banque Nationale, Banque CIBC et Banque Royale

Publié le 04/12/2023 à 09:22

À surveiller: Banque Nationale, Banque CIBC et Banque Royale

Publié le 04/12/2023 à 09:22

Par Jean Gagnon

Banque Royale (122,94 $): une solide performance de la division Marchés des capitaux permet à l’analyste de BMO de hausser son cours cible

La plus grosse banque canadienne a pleinement profité des occasions qui se présentaient sur les marchés des capitaux, amassant des bénéfices record pour un 4e trimestre de 987 millions de dollars (M$), soit une hausse de 38% sur le trimestre comparable de l’année précédente, signale Sohrab Movahedi, analyste à BMO Marchés des capitaux.

Cela lui a permis de réaliser des bénéfices par action ajustés et dilués de 2,78 $, ce qui surpassait les attentes à la fois de l’analyste et du consensus qui se situaient respectivement à 2,65 $ et 2,62 $.

Les activités bancaires canadiennes ont généré des bénéfices de 2,0 milliards de dollars (G$), sensiblement le même niveau que l’année précédente, reflétant une légère diminution de la marge nette d’intérêts, explique l’analyste.

Les bénéfices du secteur de la gestion de patrimoine ont régressé de 48% à 455 M$, dû entre autres à une perte de 89 M$US à sa filiale City National Bank à Los Angeles, ainsi qu’à des dépenses pour le personnel, et des frais d’honoraires professionnels plus élevées, note l’analyste.

Les résultats du 4e trimestre comprennent également des provisions pour pertes sur prêts de 720M$, quelque peu supérieures au trimestre précédent.

Le ratio de capital de 1er rang se situait à la fin du 4e trimestre à 14,5%. La direction de la banque devrait revoir ses programmes de réinvestissement de dividende et de rachats d’actions durant la deuxième moitié de l’année 2024, signale l’analyste. Pour l’ensemble de 2024, il prévoit des bénéfices par action de 11,50 $. Sa recommandation est de Performance égale au marché, mais il hausse néanmoins son cours cible qui passe de 132 $ à 140 $.

Sur le même sujet

Gain en capital: la fiscalité va nuire à l’économie, selon le patron de la Nationale

Le banquier craint que la mesure ne décourage l’investissement au Canada.

BRP: un niveau de support qui tient le coup

Édition du 20 Mars 2024 | Jean Gagnon

BOUSSOLE BOURSIÈRE. La réaction du titre de BRP depuis le dépôt de ses résultats du 4e trimestre a de quoi étonner.

À la une

Monique Leroux: notre productivité reflète notre manque d’ambition

Édition du 10 Avril 2024 | François Normand

TÊTE-À-TÊTE. Entrevue avec Monique Leroux, ex-patronne de Desjardins et ex-présidente du CA d'Investissement Québec.

Dette et déficit du fédéral: on respire par le nez!

19/04/2024 | François Normand

ANALYSE. Malgré des chiffres relativement élevés, le Canada affiche le meilleur bilan financier des pays du G7.

Budget fédéral 2024: «c'est peut-être un mal pour un bien»

19/04/2024 | Philippe Leblanc

EXPERT INVITÉ. Les nouvelles règles ne changent pas selon moi l'attrait des actions à long terme.