Startup Weekend Montréal de l'intérieur

Publié le 16/07/2013 à 14:45, mis à jour le 18/07/2013 à 07:38

Startup Weekend Montréal de l'intérieur

Publié le 16/07/2013 à 14:45, mis à jour le 18/07/2013 à 07:38

20h58 : Victor s’exclame : « Ca marche! », l’air soulagé. Il est lui aussi très fatigué. Il y a encore quelques problèmes, mais rien de trop préoccupant.

22h15 : Il ne reste plus que Richard et moi à la table de Today in the City. C’est à mon tour de m’en aller. Richard, qui reconnait être perfectionniste, ne semble pas être sur son départ. 

Dimanche

7h59 : Aucun membre de Today in the City n’est encore arrivé. Les participants en poste sont peu nombreux dans la salle. Une pyramide de canettes de bière s’érige de sur la table de Wrdbox ; Hélène-Sarah Becotte me dit que c’est le totem de l’équipe. Longue journée en perspective. C’est la dernière ligne droite et le plus important reste à faire : préparer une présentation racoleuse. Après tout, c’est sur la base des présentations que les juges choisiront une équipe gagnante.

8h20 : Michael arrive. Il sort son portable et commence a travailler sur ce qui semble être des devoirs. Il vient d’obtenir son DEC, mais il suit quelques cours supplémentaires cet été. Il attend les autres membres de l’équipe afin de poursuivre son travail sur l’interface d’utilisation.

9h10 : Nous sommes maintenant quatre à la table, incluant moi. Jason Janes, un éternel optimiste, pense que Chantale a tout ce qu’il faut pour séduire les juges. Il explique aux développeurs ce qu’il croit être le plan de commercialisation de Chantale. Pour l’instant, il leur dit de n’afficher que les événements d’Indie Montréal pour la présentation. Il finit en précisant qu’il faudra quand même voir avec elle. Elle n’a pas encore donné signe de vie aujourd’hui.

À propos de ce blogue

DE ZÉRO À UN MILLION est le blogue de Julien Brault, qui a fondé la start-up Hardbacon en juin 2016. L’ancien journaliste de Les Affaires relate ici chaque semaine comment il transforme une idée en entreprise. Dans ce blogue, Julien Brault dévoile notamment chaque semaine ses revenus. Une démarche sans précédent qui est cohérente avec les aspirations de Hardbacon, qui vise à aider les gens à investir intelligemment en faisant voler en éclat le tabou de l’argent. Ce blogue sera ainsi alimenté jusqu’à ce que Hardbacon, qui n’avait aucun revenu lors de la publication du premier billet, génère un million de dollars en revenu annuel.

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

Apprendre à tourner la page

Édition du 20 Janvier 2021 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. J’ ai une grande nouvelle que j’ai annoncée déjà il y a quelques jours sur notre site web.