Startup Weekend Montréal de l'intérieur

Publié le 16/07/2013 à 14:45, mis à jour le 18/07/2013 à 07:38

Startup Weekend Montréal de l'intérieur

Publié le 16/07/2013 à 14:45, mis à jour le 18/07/2013 à 07:38

18h51 : Chantale vient de terminer sa présentation. La nervosité l’a submergée. Elle a cafouillé, n’a pas présenté les arguments les plus porteurs et, afin de reprendre le contrôle, avoue qu’elle est nerveuse. L’audience l’applaudit en signe de soutien.

Incapable de répondre adéquatement aux questions des juges, elle finit par lancer qu’elle aurait besoin d’un coach pour parler en public. Elle aurait également eu besoin de fiches attrayantes sur le plan visuel; celles qu’elle a utilisées étant composé d’à peine quelques mots sur un fond blanc, à l’exception de celle où on peut voir l’interface d’utilisation réalisée par Michael.

19h25 : Les trois premiers prix ont été dévoilés. Le troisième prix a été décerné à Matagora, un projet site web de location de locaux commerciaux et le second, à Chooz, un moteur de recherche permettant de découvrir des films compatibles avec notre humeur. Le premier prix a quant à lui été attribué à TravelTile. Daniel Mireault, initiateur du projet, prononce un petit discours d’acceptation sur scène. Il remercie LP Maurice pour sa précieuse aide.

19h35 : Après la traditionnelle photo de groupe où tous les participants montent sur scène, l’auditorium commence à se vider. Après 54 heures d’efforts intenses, les participants qui tiennent encore debout se dirigent vers le pub McKibbins afin de fêter. Je demande à Chantale si elle y va, puisque Victor, Benjamin et Jason ont l’intention d’y aller. Elle me dit qu’elle n’est pas certaine si elle se joindra au groupe.

Dans l’incertitude, je lui pose quelques questions afin d’avoir assez de matériel pour conclure les présentes notes. Elle me dit ne pas être déçue et que, pour une première participation, gagner était inespéré. Le fait que son idée ait été retenue et que des développeurs en aient fait un prototype fonctionnel est déjà très satisfaisant. Par contre, si elle pouvait faire les choses autrement, elle me confie qu’elle dormirait davantage. Quant à la suite des choses, elle compte contacter les autres membres de l’équipe au courant des prochains jours afin de voir si certains d’entre eux souhaitent continuer. Elle a également un autre projet dans ses cartons; un site Web qui permettrait à quiconque de publier un portfolio en ligne en quelques clics. Ce second projet, m’avoue-t-elle, lui tient plus à cœur que Today in the City. Si l’avenir demeure incertain pour Chantale, une chose est certaine : elle n’a pas perdu le gout d’entreprendre.

À propos de ce blogue

DE ZÉRO À UN MILLION est le blogue de Julien Brault, qui a fondé la start-up Hardbacon en juin 2016. L’ancien journaliste de Les Affaires relate ici chaque semaine comment il transforme une idée en entreprise. Dans ce blogue, Julien Brault dévoile notamment chaque semaine ses revenus. Une démarche sans précédent qui est cohérente avec les aspirations de Hardbacon, qui vise à aider les gens à investir intelligemment en faisant voler en éclat le tabou de l’argent. Ce blogue sera ainsi alimenté jusqu’à ce que Hardbacon, qui n’avait aucun revenu lors de la publication du premier billet, génère un million de dollars en revenu annuel.

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

Apprendre à tourner la page

Édition du 20 Janvier 2021 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. J’ ai une grande nouvelle que j’ai annoncée déjà il y a quelques jours sur notre site web.