Startup Weekend Montréal de l'intérieur

Publié le 16/07/2013 à 14:45, mis à jour le 18/07/2013 à 07:38

Startup Weekend Montréal de l'intérieur

Publié le 16/07/2013 à 14:45, mis à jour le 18/07/2013 à 07:38

10h01 : Chantale vient d’arriver.

12h25 : Le mentor Ludovic Dumas, associé senior chez Claridge, explique à Chantale que son modèle d’affaires basé sur la publicité ne convaincra pas les juges : « Tu dois démontrer au jury que tu as une stratégie claire pour générer des revenus ; vendre des billets de spectacles ou des produits dérivés serait une bonne stratégie », fait-il valoir.

14h20 : LP Maurice, pdg de BusBud et titulaire d’un MBA de Harvard, passe à notre table. Il aurait pu offrir de bons conseils à Chantale, mais lorsqu’il est passé à notre table hier, elle n’était pas là. Encore une fois aujourd’hui, elle n’est pas en poste. Elle est partie s’isoler pour une heure, car elle du mal à travailler dans l’environnement bruyant de Startup Weekend. Elle n’est pas la seule. J’ai moi-même beaucoup de mal à me concentrer sur les textes que j’avais prévu écrire durant la fin de semaine. J’ai du reste depuis longtemps perdu espoir d’écrire quoi que ce soit d’autre que les présentes notes.

J’interroge LP sur l’équipe qui porte maintenant le nom de TravelTile, dont fait partie Wolf Pierre. Je l’ai vu passer beaucoup de temps à cette table. Il m’explique qu’elle a «pivoté», c’est-à-dire qu’elle a réinventé son produit. Désormais, il s’agit d’un site Web permettant de découvrir des choses à faire dans chaque ville, par l’entremise de photos. Il s’agit en quelque sorte d’un TripAdvisor en photos, dont le modèle d’affaires repose sur des affiliations. Lorsqu’un visiteur clique sur une photo et réserve une activité chez un tiers comme Expedia, le site recevra une commission.

15h43 : Victor et Benjamin sont debout devant l’ordinateur de Michael. Ils semblent très préoccupés. J’hésite à les déranger, mais je demande néanmoins à Victor s’il croit que le site sera prêt à temps. « On va voir », me répond-il, avec un fou rire nerveux. Chantale n’est toujours pas revenue.

À propos de ce blogue

DE ZÉRO À UN MILLION est le blogue de Julien Brault, qui a fondé la start-up Hardbacon en juin 2016. L’ancien journaliste de Les Affaires relate ici chaque semaine comment il transforme une idée en entreprise. Dans ce blogue, Julien Brault dévoile notamment chaque semaine ses revenus. Une démarche sans précédent qui est cohérente avec les aspirations de Hardbacon, qui vise à aider les gens à investir intelligemment en faisant voler en éclat le tabou de l’argent. Ce blogue sera ainsi alimenté jusqu’à ce que Hardbacon, qui n’avait aucun revenu lors de la publication du premier billet, génère un million de dollars en revenu annuel.

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

Apprendre à tourner la page

Édition du 20 Janvier 2021 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. J’ ai une grande nouvelle que j’ai annoncée déjà il y a quelques jours sur notre site web.