Startup Weekend Montréal de l'intérieur

Publié le 16/07/2013 à 14:45, mis à jour le 18/07/2013 à 07:38

Startup Weekend Montréal de l'intérieur

Publié le 16/07/2013 à 14:45, mis à jour le 18/07/2013 à 07:38

18h53 : Chantale est morte de fatigue. Il est évident qu’elle ne pourra pas penser clairement avant d’avoir dormi. Après s’être informée de la progression du travail de chacun, elle prend congé pour aller dormir.

18h58 : Richard, qui est responsable de développer le backend, travaille d’arrache-pied pour bâtir un système solide sur lequel l’application pourra évoluer. Victor et Michael, pour leur part, croient qu’il en fait trop et commencent à s’impatienter. Michael soutient qu’il faut avoir un produit fonctionnel avant midi demain, histoire d’avoir assez de marge de manoeuvre. Il propose donc à Richard de changer d’approche s’il n’a pas terminé à 20h30. « Si ça ne fonctionne pas à 20h30, jette tout et recommence avec Azure », dit-il. Richard acquiesce.

20h10 : Victor et Benjamin jouent à des jeux en ligne. Ils ont passé la journée à extraire des données à partir de différents API. À présent, ils sont prêts à les entrer dans la base de données dont Richard est responsable.

20h22 : Sarah est fatiguée. Elle a travaillé toute la journée sur le plan d’affaires et le plan de marketing. « J’aurais des questions pour Chantale, mais elle n’est pas là, alors, ça ira à demain », dit-elle avant de partir.

20h53 : Il ne reste plus que moi et trois développeurs à la table. Je parcoure la salle pour me délier les jambes et je me rends compte que les membres des autres équipes sont presque tous encore en train de travailler. La stratégie de Chantale de faire une nuit blanche vendredi n’était sans doute pas gagnante. Si elle avait dormi davantage, elle aurait pu rester plus tard, ce qui aurait sans doute incité les membres de son équipe à rester.

À propos de ce blogue

DE ZÉRO À UN MILLION est le blogue de Julien Brault, qui a fondé la start-up Hardbacon en juin 2016. L’ancien journaliste de Les Affaires relate ici chaque semaine comment il transforme une idée en entreprise. Dans ce blogue, Julien Brault dévoile notamment chaque semaine ses revenus. Une démarche sans précédent qui est cohérente avec les aspirations de Hardbacon, qui vise à aider les gens à investir intelligemment en faisant voler en éclat le tabou de l’argent. Ce blogue sera ainsi alimenté jusqu’à ce que Hardbacon, qui n’avait aucun revenu lors de la publication du premier billet, génère un million de dollars en revenu annuel.

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

Apprendre à tourner la page

Édition du 20 Janvier 2021 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. J’ ai une grande nouvelle que j’ai annoncée déjà il y a quelques jours sur notre site web.