Titres à surveiller : Metro, Fortress et Amazon

Publié le 31/01/2012 à 17:38

Titres à surveiller : Metro, Fortress et Amazon

Publié le 31/01/2012 à 17:38

Fortress Paper (FTP, 39,42$) : quel impact Lebel-sur-Quévillon?

Canaccord Genuity réitère une recommandation d’achat et hausse sa cible sur le titre.

La société annonce qu’elle a acquis pour 1$ et certains engagements environnementaux les anciens actifs de Domtar. Elle investira 222 M$ dans la conversion des installations afin de produire de la pâte dissolvante.

Neal Gilmer note que l’acquisition inclut une usine de cogénération de 30 MW dont la capacité sera augmentée à 50 MW. Si une entente intéressante peut être convenue avec Hydro-Québec, la structure de coûts de l’usine devrait alors être considérablement réduite.

À son avis, la direction de Fortress a déjà démontré sa capacité à mener à terme des projets de conversion comme le démontre son usine de Thurso.

L’analyste ramène sa prévision BAIIA 2011 (bénéfice avant intérêts, impôt et amortissement) de 7,8 à 5,3 M$ et celle 2012 de 136,2 à 114,5 M$. Il introduit une prévision 2013 à 147,9 M$.

Au bénéfice net, la projection 2011 est pour une perte de 1,19$ par action, celles 2012 et 2013 pour des bénéfices respectifs de 3,54$ et 4,78$ par action.

La cible est à 55$.

À propos de ce blogue

Diplômé en droit de l'Université Laval, François Pouliot est avocat et commente depuis plusieurs années l'actualité économique et financière. Il a été chroniqueur au Journal Le Soleil, a collaboré au Globe and Mail et dirigé les sections économiques des différentes unités de Quebecor Media, notamment la chaîne Argent. Au cours de sa carrière, il a aussi fait du journalisme d'enquête ce qui lui a valu quelques distinctions, dont le prix Judith Jasmin. La Bourse Southam lui a notamment permis de parfaire son savoir économique à l'Université de Toronto. François a de même été administrateur de quelques organismes et fondation. Il est un mordu des marchés financiers et nous livre son analyse et son point de vue sur diverses sociétés cotées en bourse. Québec inc. sera particulièrement dans sa mire.

Blogues similaires

Le marché baissier envoie des recrues dans les mains d'acquéreurs

BLOGUE. La dépréciation de dentalcorp et de Converge Technology attire des offres. D'autres pourraient suivre.

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?