L'ancien boys club se féminise


Édition du 17 Janvier 2015

L'ancien boys club se féminise


Édition du 17 Janvier 2015

Profession : administratrice

Ainsi, derrière Isabelle Marcoux, l'unique femme étant parvenue à se classer dans notre top 10 de la gouvernance d'entreprises au Québec, figure un parterre de femmes de carrière dont le nombre d'engagements suffit pour constater que, si un plafond de verre existe encore au Québec, il a déjà éclaté pour bon nombre d'entre elles.

À tel point que 7 des 10 Québécoises les plus présentes dans les conseils d'administration paraissent si en demande qu'elles se présentent comme administratrices de sociétés, sans aucune autre occupation professionnelle officielle.

Aux deuxième, troisième et quatrième rangs des administratrices les plus influentes figurent Mary-Ann Bell (Fonds de placement immobilier Cominar, Valener, NAV Canada), ex-vice- présidente principale pour le Québec et l'Ontario de Bell Aliant, Sylvie Lalande (Québecor, Groupe TVA, Ovivo), ancienne cadre supérieure chez Vidéotron, et Isabelle Courville (Banque Laurentienne, Groupe TVA, Canadien Pacifique), ex-gestionnaire de filiales d'Hydro-Québec. Toutes se sont retirées de leurs fonctions de dirigeantes et oeuvrent maintenant à temps plein à titre d'administratrices de sociétés.

Il en va de même de Lise Lachapelle (SNC-Lavalin, Métaux Russel, Groupe TMX), ex-vice-présidente de la Bourse de Montréal, de Paule Doré (Héroux-Devtek, Cogeco, CGI), ex-vice-présidente de CGI à la retraite depuis 2009, et de Louise Roy (Intact Corporation financière, Corporation financière Power), ancienne vice-présidente exécutive d'Air France et ex-pdg de la STCUM (devenue STM).

À lire aussi:
Les hyperactifs de la gouvernance
Les étoiles montantes de la gouvernance

Gouvernance: moins vieux qu'on imagine les administrateurs
Premier recensement mondial des administratrices

À la une

Le Québec pâtira-t-il de la guerre commerciale verte avec la Chine?

17/05/2024 | François Normand

ANALYSE. Les producteurs d’acier craignent que la Chine inonde le marché canadien, étant bloquée aux États-Unis.

Bourse: Wall Street finit en ordre dispersé, le Dow Jones clôture au-dessus des 40 000 points

Mis à jour le 17/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York a terminé en ordre dispersé.

À surveiller: AtkinsRéalis, Boralex et Lightspeed

17/05/2024 | Charles Poulin

Que faire avec les titres AtkinsRéalis, Boralex et Lightspeed? Voici des recommandations d’analystes.