L'ancien boys club se féminise


Édition du 17 Janvier 2015

L'ancien boys club se féminise


Édition du 17 Janvier 2015

« À compétences égales, on constate que les conseils d’administration finissent par choisir la femme. » – Nathalie Francisci, d’Odgers Berndtson

Sans pouvoir encore parler de parité, les femmes sont de plus en plus présentes dans les CA des sociétés publiques et privées du Québec, souvent accusés de leur fermer la porte.

À lire aussi:
Les hyperactifs de la gouvernance
Les étoiles montantes de la gouvernance

Gouvernance: moins vieux qu'on imagine les administrateurs
Premier recensement mondial des administratrices

À l'étude du classement de Les Affaires, on constate en effet que près du quart (23 %) des administrateurs de sociétés parmi les plus actifs de la province sont des femmes. Et signe que leur remontée va se poursuivre, les femmes se trouvent surreprésentées parmi la cohorte des administrateurs les plus jeunes de notre classement (52 ans et moins), soit ceux dont l'influence est appelée à augmenter au cours des prochaines années. (Voir autre article sur la relève.)

Selon une étude menée conjointement par KPMG et la section québécoise de l'association Women Corporate Directors, pas moins de 164 administratrices occupent actuellement un ou plusieurs sièges aux conseils d'administration d'entreprises publiques au Québec. Plusieurs d'entre elles se trouvent dans les conseils de petites sociétés minières, précise Estelle Métayer, administratrice (BRP et Ubisoft), femme d'affaires et professeure associée à l'Université McGill.

Tout en se réjouissant de la place grandissante occupée par les femmes, la chasseuse de têtes Nathalie Francisci affirme ne pas réellement s'en surprendre. Elle confirme que les femmes ont actuellement la cote. «On nous demande généralement une liste de candidats où les deux sexes sont représentés équitablement. Mais à compétences égales, on constate que les conseils d'administration finissent par choisir la femme.»

À lire aussi:
Les hyperactifs de la gouvernance
Les étoiles montantes de la gouvernance

Gouvernance: moins vieux qu'on imagine les administrateurs
Premier recensement mondial des administratrices

À la une

Dette et déficit du fédéral: on respire par le nez!

19/04/2024 | François Normand

ANALYSE. Malgré des chiffres relativement élevés, le Canada affiche le meilleur bilan financier des pays du G7.

Budget fédéral 2024: «c'est peut-être un mal pour un bien»

19/04/2024 | Philippe Leblanc

EXPERT INVITÉ. Les nouvelles règles ne changent pas selon moi l'attrait des actions à long terme.

Multiplier la déduction pour gain en capital, c'est possible?

19/04/2024 | WelcomeSpaces.io

LE COURRIER DE SÉRAFIN. Quelle est l'avantage de cette stratégie?