Machinex, adepte (entre autres) de LinkedIn

Offert par Les Affaires


Édition du 04 Octobre 2014

Machinex, adepte (entre autres) de LinkedIn

Offert par Les Affaires


Édition du 04 Octobre 2014

Attirer les finissants en génie

C'est que l'entreprise, peu connue du grand public, n'est pas forcément la première à laquelle songeront les finissants en génie ou en dessin mécanique, le moment venu de se trouver un emploi. «Nous sommes dans un secteur très spécialisé, ce n'est pas tout le monde qui nous connaît. Et comme notre clientèle est surtout aux États-Unis et au Royaume-Uni, nous ne faisons pas beaucoup de promotion au niveau régional», souligne la responsable du marketing, Karine Moreau.

Au cours de la dernière année, par exemple, environ 20 % du chiffre d'affaires de Machinex provenait de contrats canadiens. Les autres ententes ont été conclues avec des clients américains et britanniques où les bassins de population, et donc les besoins en centres de tri, sont plus importants.

L'entreprise a toutefois dû mettre les bouchées doubles pour améliorer sa visibilité ces cinq dernières années, son nombre d'employés ayant pratiquement doublé pour atteindre, en 2014, les 410 travailleurs. Le chiffre d'affaires de l'entreprise a quant à lui connu une croissance moyenne de 15 % chaque année depuis les cinq dernières années.

Hormis sa récente offensive sur LinkedIn, Machinex est également allée frapper aux portes d'établissements scolaires pour combler cet important besoin de main-d'oeuvre. L'École de technologie supérieure et le département de génie de l'Université Laval, de même que le centre de formation professionnelle André-Morissette de Plessisville, entre autres, reçoivent désormais des visites de représentants de Machinex. «Nous avons aussi élargi notre affichage de postes sur le site de l'Ordre des ingénieurs du Québec, créé un compte sur Jobillico et rafraîchi notre page Carrières sur notre propre site», énumère Marylène Lavigne.

Cliquez ici pour consulter le dossier PME: Forces d'attraction


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

À surveiller : MTY, Amazon et Cogeco Communications

Il y a 34 minutes | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de MTY, Amazon et Cogeco Communications? Voici quelques recommandations d’analystes.

MTY suspend son dividende et met à pied la moitié de ses employés

L’entreprise dit qu’environ 2100 restaurants de son réseau ont temporairement fermé leurs portes.

Un grossiste mise sur la livraison d'épicerie à domicile

Pour éviter de mettre la clé sous la porte, l'équipe d'Hector Larivée «s'est virée sur un 10 cents».