«On manque de neveux» chez Marquis Imprimeur

Offert par Les Affaires


Édition du 04 Octobre 2014

«On manque de neveux» chez Marquis Imprimeur

Offert par Les Affaires


Édition du 04 Octobre 2014

« Le secteur de l’imprimerie n’est pas très sexy pour les jeunes. Pourtant, le marché est bien là et il ne va pas disparaître », affirme Serge Loubier, de Marquis Imprimeur. [Photo: Jérôme Lavallée]

«On manque de neveux. Il va falloir sortir du cercle de la famille !» À la blague, Serge Loubier, président de Marquis Imprimeur, résume par cette image le défi que représente le recrutement de main-d'oeuvre pour l'entreprise de Montmagny, dans Chaudière-Appalaches. Le personnel a fortement augmenté (+ 124 %) de 2011 à 2012, à la suite de l'acquisition de deux imprimeries de Transcontinental, l'une à Sherbrooke (aujourd'hui fermée), l'autre à Louiseville, en Mauricie, qui compte 80 employés.


Cliquez ici pour consulter le dossier PME: Forces d'attraction


Jusqu'à présent, les connaissances et le bouche à oreille permettaient de pourvoir un bon nombre de postes vacants. La formation faisait le reste. L'écrasante majorité du personnel professionnel a en effet été formée en interne sans que les individus soient qualifiés dans ce secteur d'activité initialement. Mais «on trouve ça de plus en plus difficile de recruter, surtout à Montmagny», reconnaît Serge Loubier. La petite municipalité compte quelque 12 000 habitants, près de la moitié des résidents de la MRC.


Marquis Imprimeur embauche principalement des conducteurs de presse, des plieurs, des coupeurs, des relieurs, des assembleurs. Le défi est particulièrement criant pour les superviseurs. Outre le personnel administratif, elle a aussi dans son giron une firme de mise en page et graphisme à Québec, Marquis Interscript, qui emploie une trentaine de personnes (surtout des graphistes).


Si le recrutement est encore possible à Louiseville, il devient difficile à Montmagny. L'entreprise est allée jusqu'à offrir des aides au déménagement, et elle avait obtenu des conditions avantageuses sur les hypothèques pour inciter des employés de l'imprimerie de Sherbrooke que Marquis Imprimeur a fermée à venir travailler à Montmagny. Peu de personnes ont fait le déplacement.


Cliquez ici pour consulter le dossier PME: Forces d'attraction

À suivre dans cette section


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

À la une: spécial 500, la recherche et développement au service de la croissance

Édition du 18 Mai 2019 | Les Affaires

Cette semaine, notre classement des 500 est accompagné d’un dossier sur un des moteurs des entreprises: la R-D.

À la une: les métiers de demain (matin!)

Édition du 11 Mai 2019 | Les Affaires

En manchette cette semaine, les métiers de demain.

À la une

Guerre commerciale : Xi a un atout dans sa manche contre Trump

24/05/2019 | François Normand

ANALYSE - Ces minerais stratégiques pour l'industrie américaine procure un rapport de force à la Chine.

L'inégalité, l'un des principaux enjeux des élections européennes, dit Olivier Royant du Paris Match

25/05/2019 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. La place de la politique régionale grandit dans la publication, qui s'intéresse à «l'aventure humaine».

Bourse: mieux vaut parfois ne rien faire

Mis à jour le 25/05/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Les conseils affluent en pleine guerre commerciale. Même les pros ne savent pas sur quel pied danser.