«On manque de neveux» chez Marquis Imprimeur

Offert par Les Affaires


Édition du 04 Octobre 2014

«On manque de neveux» chez Marquis Imprimeur

Offert par Les Affaires


Édition du 04 Octobre 2014

Devenir employeur de choix

Serge Loubier ne pense pas que d'être en région soit une difficulté insurmontable en ce qui concerne le recrutement. «Ici, le sentiment d'appartenance et la fierté de participer à un projet commun qui fait vivre la communauté sont très forts, ce qui nous assure un très bon taux de rétention», estime le président, dont les bureaux de vente sont installés à Montréal et qui se rend très régulièrement dans tous les lieux où l'entreprise est implantée.

Une force pour assurer la croissance importante de Marquis Imprimeur dans un secteur souvent perçu comme en perte de vitesse. «Nous occupons un marché de niche dans l'impression de livres. On peut imprimer 300 titres différents par semaine», décrit Serge Loubier. L'entreprise a quelque peu diversifié ses activités en rachetant une société d'impression d'albums pour finissants et d'agendas scolaires et en développant depuis deux ans le marché de l'impression de brochures d'entreprise et de catalogues. Elle a pris un virage stratégique en multipliant ses services numériques.

Mais «l'essentiel de notre croissance vient des États-Unis, qui sont encore un marché embryonnaire pour nous, alors que nous avons une position mature au Québec», constate le président de Marquis Imprimeur, qui a également un bureau de vente à Paris où les activités devront aussi être accrues à l'avenir. Aux États-Unis, le chiffre d'affaires est passé de 400 000 $ à 8 millions en 2,5 ans.

Les perspectives de croissance sont importantes. Le défi : avoir suffisamment de main-d'oeuvre compétente pour assurer le rythme. Le prochain projet de Marquis Imprimeur pour se donner toutes les chances d'attirer les meilleurs talents : devenir employeur de choix. «C'est un label qui demande des investissements importants qui amélioreront encore le traitement de nos employés, explique Serge Loubier. Ce label signifie que nous sommes prêts à faire beaucoup pour nos employés, que notre entreprise en est une où il est agréable de travailler.» De quoi attirer les talents.

Cliquez ici pour consulter le dossier PME: Forces d'attraction

À la une

Un ruban intelligent pour traiter des enfants à l’urgence

Une start-up montréalaise a conçu un dispositif qui permet de mieux déterminer la dose de médicaments pour les enfants.

Bourse: Wall Street termine en forte baisse, la Fed et Netflix font tomber les indices

Mis à jour à 17:15 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine en baisse de plus de 400 points.

À surveiller: Quincaillerie Richelieu, Well Health et Guru

Que faire avec les titres de Quincaillerie Richelieu, Well Health et Guru? Voici quelques recommandations d’analystes.