Les incitatifs fiscaux dopent la vente de véhicules électriques en Norvège

Offert par Les Affaires


Édition du 15 Novembre 2014

Les incitatifs fiscaux dopent la vente de véhicules électriques en Norvège

Offert par Les Affaires


Édition du 15 Novembre 2014

« Nous sommes prêts à toute éventualité pour demeurer les premiers dans le monde. » – Christina Bu, secrétaire générale de l’Association des véhicules électriques de Norvège.

Les Norvégiens semblent raffoler des véhicules électriques. Mais si l'on en juge par les données dévoilées par Christina Bu, secrétaire générale de l'Association des véhicules électriques de Norvège, à l'occasion d'un séminaire organisé par Nissan à Oslo, les statistiques masquent peut-être une réalité différente.


Cliquez ici pour consulter le dossier Des usines à la fine pointe


En effet, même si plus de 91 % des propriétaires de voitures électriques se sont dits très satisfaits de leur véhicule, seulement 16 % d'entre eux affirment qu'ils en achèteraient un deuxième si les incitatifs financiers offerts par le gouvernement norvégien devaient disparaître.


Un scénario qui semble hypothétique, mais qui pourrait bien se concrétiser plus vite qu'on le pense. Car même si la Norvège occupe le premier rang mondial en matière de ventes de véhicules électriques, le nouveau gouvernement envisagerait la possibilité de réduire l'aide financière accordée aux nouveaux acheteurs.


Le marché des voitures électriques en Norvège est florissant. Le pays en compte 35 000 (dont 45 % sont des Nissan Leaf et 15 % des Tesla) sur une flotte totale de 2,5 millions de véhicules. En comparaison, le Québec ne compte pas tout à fait 4 000 véhicules électriques immatriculés, sur plus de six millions de voitures.


Cliquez ici pour consulter le dossier Des usines à la fine pointe


À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Suppression d'emplois et jeu de mots «nazi» pour Volkswagen

13/03/2019 | AFP

Elle renonce aussi « pour le moment » à introduire en Bourse ses activités poids lourds réunies dans la filiale Traton.

L'arrière-petit-fils du fondateur de Porsche dévoile une voiture de luxe électrique

05/03/2019 | AFP

C'est la première voiture de cette jeune entreprise crée par Anton Piëch, l'arrière-petit-fils de Ferdinand Porsche.

À la une

À surveiller: FedEx, Barkerville Gold Mines et Under Armour

Il y a 53 minutes | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de FedEx, Barkerville Gold Mines et Under Armour ? Voici quelques recommandations qui ...

Quel est le sort du REER au décès?

EXPERT INVITÉ. Non, il n'est pas nécessairement imposé sur le champ.

Le lunetier New Look repasse à l'offensive

New Look est prête à acquérir à nouveau, maintenant que le réseau des 150 lunetteries Iris a été intégré.