Samsung impose la semaine de 6 jours à ses cadres

Publié le 24/04/2024 à 07:35, mis à jour le 24/04/2024 à 07:55

Samsung impose la semaine de 6 jours à ses cadres

Publié le 24/04/2024 à 07:35, mis à jour le 24/04/2024 à 07:55

Par Catherine Charron

On ne sait pas si la mesure concernera aussi ses dirigeants canadiens. (Photo: Getty Images)

RHéveil-matin est une rubrique quotidienne où l’on présente aux gestionnaires et à leurs employés des solutions inspirantes pour bien commencer leur journée. En sirotant votre breuvage préféré, découvrez des astuces inédites pour rendre vos 9@5 productifs et stimulants.


RHÉVEIL-MATIN. Tandis que de plus en plus d’entreprises flirtent avec la semaine de quatre jours, voilà que le géant coréen Samsung va à contre-courant, imposant dorénavant la semaine de six jours de travail à ses cadres et à ses dirigeants.

Invitée à commenter par Les Affaires, Samsung Electronics Canada n’avait toujours pas confirmé ou pas si cette mesure s’applique aussi à ses dirigeants au pays au moment d’écrire ces lignes.

À (re)lire: Boite Pac lance son «projet-pilote des projets-pilotes» vers le 4 jours par semaine

C’est ce qu’a révélé le Korea Economic Daily dans un papier publié le 18 avril 2024. En effet, la société tente par le fait même de générer chez les membres de son équipe un «sentiment d’urgence» pour permettre à la géante coréenne de sortir de cette «crise».

Rappelons qu’en 2023, Samsung n’est pas parvenue à livrer les résultats auxquels les analystes s’attendaient. Sa performance a surtout été plombée par sa division des semi-conducteurs. Le cabinet d'étude spécialisé IDC dévoilait pourtant que c'est elle qui a vendu le plus d'appareils mobiles au premier trimestre de 2024, détrônant Apple.

Ça fait déjà quatre mois que les cadres de certaines divisions de l’entreprise étaient invités à faire des heures supplémentaires, selon des sources près du dossier avec qui le média coréen s'est entretenu. À partir de maintenant, toutefois, tous doivent mettre l’épaule à la roue à raison d’une journée de travail de plus par semaine, le samedi ou le dimanche, afin de repenser son modèle d'affaires et ses pratiques.

Les employés, quant à eux, ne sont pas concernés par cette nouvelle politique.

Samsung tente ainsi de créer un électrochoc afin de devenir plus résiliente au contexte macroéconomique en plein changement, avec la hausse des taux d’intérêt et des tensions géopolitiques et la chute du won, la devise coréenne.

La Corée du Sud est un pays reconnu pour ses longues heures passées au boulot, souligne-t-on dans un article publié dans le Business Insider. La semaine de travail de 69 heures avait même été envisagée l’an dernier par l’État, mais a rencontré de vives critiques de la part des jeunes et des syndicats.

 

 

Télétravailler ou ne pas télétravailler, telle est la question qui cause des émois dans bien des entreprises.

Partagez votre opinion avec nos lecteurs en remplissant ce formulaire.


Sur le même sujet

Des RH épuisés se rassemblent pour s'épauler

Mis à jour le 15/05/2024 | Catherine Charron

RHÉVEIL-MATIN. Pour se sortir la tête de l'eau, des professionnels créent des groupes de soutien.

Le chemin de croix de Norda Stelo

Mis à jour le 13/05/2024 | Catherine Charron

RHÉVEIL-MATIN. Elle est parvenue à regagner la confiance de ses employés après des années plus difficiles.

À la une

OBNL: le sentiment d’imposture bien plus présent chez les femmes que les hommes

28/05/2024 | Emmanuel Martinez

Le sentiment d’imposture est plus présent chez les femmes que chez les hommes qui siègent sur les CA d’OBNL québécoises.

Adaptation au climat: les entreprises doivent se préparer au pire

28/05/2024 | François Normand

Le Groupe d’experts en adaptation aux changements climatiques (GEA) a publié un rapport crucial pour le Québec.

Climat: le GEA recommande de la «cohérence gouvernementale»

Mis à jour le 28/05/2024 | La Presse Canadienne

Les membres du GEA ont publié une liste de 20 recommandations, soutenues par plus de 90 moyens.