À surveiller: Savaria, Boralex et Canadian Tire

Publié le 19/06/2019 à 08:49

À surveiller: Savaria, Boralex et Canadian Tire

Publié le 19/06/2019 à 08:49

Par Dominique Beauchamp

Boralex (BLX, 19,73$): de bons projets, mais il faut les réaliser

Contrairement à ses confrères Nelson Ng, de RBC Marchés des capitaux, n’est pas revenu enthousiasmé de la rencontre annuelle des analystes de Boralex qui a dévoilé ses perspectives jusqu’en 2023.

Si la croissance annuelle composée de 20% des flux de trésorerie libres et de 8% de la capacité installée entre 2018 et 2023 semble élevée à première vue, l’analyste note que deux acquisitions en 2018 et la récente génération d’électricité éolienne sous la moyenne déforment un peu le portrait.

À son avis, le dividende peut croître de seulement 4% par année si la société distribue la moitié de ses flux discrétionnaires, calcule-t-il. Et si Boralex ajoutait 5 à 10% à ses actions dans des placements pour financer ses projets, la croissance du dividende tomberait de moitié.

L’analyste reste neutre envers le titre et n’en recommande pas l’achat, car il prévoit que Boralex pourrait faiblir en Bourse en raison des coûts des projets d’expansion et la contribution plus lointaine des nouveaux projets que Boralex met en chantier elle-même, notamment dans le domaine solaire et de l’entreposage d’électricité dans l’état de New York

Le repli potentiel du titre offrirait donc d’autres occasions de l’acheter.

M. Ng rappelle que le rendement financier des projets de Boralex diminue depuis quelques années, parce que la concurrence s’avive dans l’énergie renouvelable, ce qui fait grimper les prix d’achat de projets et fait baisser le prix d’électricité contracté dans certains segments.

De plus, Boralex a encore fort à faire pour augmenter les revenus générés par ses actifs existants. La société centralise d’ailleurs le système de contrôle de la performance qui devrait améliorer l’efficacité de l’exploitation et de l’entretien des actifs déjà fonctionnels.

Boralex entend aussi réduire ses coûts d’approvisionnement et de financement. L’entreprise prévoit notamment consolider 33 prêts distincts en trois ententes de financement.

M. Ng réduit légèrement ses prévisions pour le bénéfice d’exploitation en 2019 et 2020 afin de tenir compte des coûts de développement.

Au cours actuel, l’action frôle déjà son cours cible de 20$.

Canadian Tire (CTC.A, 141,01$): la victoire historique des Raptors profite au détaillant


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre

À la une

Expérience client: lectures d'été

Il y a 5 minutes | Daniel Lafrenière

BLOGUE INVITÉ. Ce ne sont pas les livres en expérience client qui manquent. Voici quelques suggestions pour l'été.

Une troisième usine de véhicules hors route au Mexique pour BRP

La popularité des véhicules côte à côte Can-Am a progressé ces dernières années, a expliqué BRP.

Fondaction dégage un rendement annuel de 3,6 % pour son exercice 2019-2020

Il a affiché un résultat global de 85,7 M $ pour l’exercice, comparativement à 60,5 M $ pour l’exercice précédent.