À surveiller: Savaria, Boralex et Canadian Tire

Publié le 19/06/2019 à 08:49

À surveiller: Savaria, Boralex et Canadian Tire

Publié le 19/06/2019 à 08:49

Par Dominique Beauchamp

Que faire avec les titres de Savaria, Boralex et Canadian Tire? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

Savaria (SIS, 12,88$): un petit achat conforme aux promesses du spécialiste de la mobilité réduite

L’achat mineur de la Britannique Silvalea pour 7,8 millions de dollars répond à la stratégie par les dirigeants du fabricant d’équipements pour la mobilité réduite qui a promis de réaliser de petites acquisitions complémentaires pendant qu’il intègre la Suisse Garaventa.

«Nous sommes heureux de voir Savaria respecter son plan de match», évoque Frédéric Tremblay, de Desjardins Marché des capitaux, qui juge très raisonnable le prix payé de 7,8 fois le bénéfice d’exploitation.

Les revenus de 6,8M$ de Silvalea se comparent au chiffre d’affaires annuel de 394M$ de Savaria, tandis que le bénéfice d’exploitation d’un million de dollars est mineur par rapport à celui de 56,8M$ de la société.

Silvalea fabrique 70 000 toiles de transfert par année qu’elle vend en Grande-Bretagne et en Europe surtout (85%), mais aussi en Australie et au Canada.

L’offre aux États-Unis des toiles de transfert de Silvalea, qui compte 800 modèles, représente le principal potentiel de cet achat, ajoute l’analyste. La filiale américaine Span de Savaria pourrait aussi vendre ses lève-personne en Europe.

Les marges d’exploitation de 15% de Silvalea sont aussi supérieures à celles de Span.

La taille et la qualité de Silvalea, ainsi que l’entente conclue pour que le personnel clé reste, rassure M. Tremblay puisque Savaria pourrait se consacrer à ses priorités.

L’analyste de Desjardins réitère sa recommandation d’achat et son cours cible de 17,50$.

«À mesure que Savaria réalisera ce qu’elle a promis, son évaluation pourrait rebondir rapidement», croit-il.

Le titre s’échange à un multiple de 10,4 fois le bénéfice d’exploitation prévu en 2020 par rapport à sa moyenne historique de 13,4 fois.

Relisez Une 6e émission pour Savaria en 5 ans, l'action plonge 

Boralex (BLX, 19,73$): de bons projets, mais il faut les réaliser

À la une

Michel Letellier, ancré dans la collectivité

Édition du 07 Décembre 2019 | François Normand

PDG DE L’ANNÉE – MOYENNE ENTREPRISE. Michel Letellier est assez unique au Québec.

Voici de quoi sont faits les PDG de l'année «Les Affaires»

04/12/2019 | Catherine Charron

BALADO. Prenez des notes. Qui sait, ça pourrait être vous l'an prochain...

Mission accomplie pour Brian Hannasch

Édition du 07 Décembre 2019 | Pierre Théroux

PDG DE L’ANNÉE – GRANDE ENTREPRISE. Brian Hannasch peut dire mission accomplie.