À surveiller: Banque CIBC, Empire et Stornoway

Publié le 23/08/2019 à 09:05

À surveiller: Banque CIBC, Empire et Stornoway

Publié le 23/08/2019 à 09:05

Par Jean Gagnon

Stornoway (SWY, 0,02 $): Un élément de pression supplémentaire

L’exploitant de la mine diamantifère Renard annonçait hier que la Bourse de Toronto avait entrepris un examen afin de déterminer si le titre de la société était éligible à être coté et négocié sur son parquet. Le processus est à la fois quantitatif et qualitatif et sera complété vers le 20 décembre.

Une radiation aurait des conséquences sérieuses pour les détenteurs d’actions, croit Edward Sterck, analyste chez BMO Marchés des capitaux. Bien que l’action entreprise par les gens du TMX ne soit pas nécessairement une surprise, elle ajoute certainement une pression supplémentaire aux efforts de vente de la société, selon lui.

La direction annonçait récemment que le processus pouvant mener à la vente de l'entreprise était prolongé jusqu’à la mi-septembre, plutôt qu’en juillet tel que prévu originalement. Toutefois, elle soulignait ne pas avoir reçu de propositions acceptables jusqu’à présent, souligne l’analyste.

Stornoway dévoilait récemment ses résultats financiers du deuxième trimestre. Elle annonçait une perte de 346 millions incluant une charge de dépréciation. Cette charge fait que la valeur tangible nette de l’entreprise est maintenant négative, note l’analyste.

Mais ce qui importe le plus, c’est l’état de l’encaisse, explique Edward Sterck. Durant le deuxième trimestre, la firme a utilisé 17 millions de ses liquidités. À la fin de la période, le solde était de 21,3 millions à la suite de la disposition de certains actifs financiers.

 

 

 

À suivre dans cette section


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

COVID-19: comment vivez-vous la crise?

Nous lançons un nouveau rendez-vous: une publication de vos témoignages.

Voici les 4 critères à remplir pour sortir de la crise!

CHRONIQUE. Il y a bel et bien un espoir de mettre fin à la COVID-19, même s'il semble encore loin...

Vers une réouverture des chantiers résidentiels avant le 4 mai?

07/04/2020 | Denis Lalonde

Et si les chantiers résidentiels à travers le Québec pouvaient rouvrir avant le début du mois de mai?