De quelle question êtes-vous la réponse?

Publié le 26/10/2012 à 09:20, mis à jour le 26/10/2012 à 09:20

De quelle question êtes-vous la réponse?

Publié le 26/10/2012 à 09:20, mis à jour le 26/10/2012 à 09:20

> Un facteur psychologique. Il faut communiquer de l'information, véhiculer de l'émotion et susciter chez les gens un besoin de s'exprimer et de partager sur le sujet. Par exemple, début 2011, Privilège Gym, un centre d'entraînement établi à Beauport, près de Québec, a lancé via YouTube une vidéo basée sur l'autodérision, en se moquant des stéréotypes que l'on retrouve souvent dans les publicités pour les gyms : jolies filles en maillots moulants, gars musclés, etc. Le clip était drôle et a suscité énormément de commentaires, tout le monde ayant son mot à dire sur ces clichés.

> Une simplicité de partage. Il est important d'avoir en tête l'utilisation facile des fonctions «Partager» et «J'aime» sur Facebook, et «Retweet» sur Twitter. On oublie souvent que les gens manquent de temps. Il faut rendre l'opération efficace, simple à communiquer et à partager.

> Un lancement savamment orchestré. Les succès viraux sont rarement aussi spontanés qu'ils en ont l'air. Il faut soigner le concept de départ, puis faire jouer ses relations avec les influenceurs, et même, parfois, songer à de l'achat publicitaire. La plupart des opérations qui ont donné lieu à des succès ont décollé après avoir été communiquées par différents canaux. Si l'on reprend l'exemple de Privilège Gym, la vidéo, diffusée sur YouTube, a donné lieu à un véritable phénomène via Twitter et Facebook, et a cumulé 500 000 visionnements en un mois. Mais derrière cela, il y a eu une planification soignée, à commencer par le fait de cibler les bons influenceurs : par courriel, l'équipe avait contacté des animateurs radio de la région, des sites Web traitant de pubs et de lifestyle, dont Bombe.tv, Culturepub.fr, Blogopub.tv, Publigeekaire.com, et des blogueurs comme Dominique Arpin. Comme pour tout autre média, il faut un plan de lancement. On ne peut pas se contenter de lancer une opération et espérer que le tout va décoller tout seul.»

Voilà. Cet extrait vous a donné une idée des réponses simples aux questions compliquées que vous vous posez sur les médias sociaux et leur intérêt pour une entreprise. Comme l'a dit Martin Lessard, mercredi soir, lors du lancement du livre dans les locaux d'Infopresse : «J'espère que notre livre vous permettra de d'aller plus loin dans vos affaires, et même de découvrir de quelle question vous êtes la réponse». Subtil…

En passant, Michel de Montaigne a dit dans ses Essais : «L'amitié se nourrit de communication».

Découvrez mes précédents posts

Suivez-moi sur Facebook et sur Twitter

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...