Comment terrasser l'égoïsme au sein de votre équipe?

Publié le 08/07/2014 à 06:09

Comment terrasser l'égoïsme au sein de votre équipe?

Publié le 08/07/2014 à 06:09

La réponse va vous plaire, j'en suis convaincu : oui, cela est possible! Comme le montre une étude intitulée Ode to the sea: Workplace organizations and norms of cooperation. Laquelle est le fruit du travail de : Uri Gneezy, professeur d'économie et de stratégie à l'École de management Rady à La Jolla (États-Unis); Andreas Leibbrandt, professeur d'économie à l'Université Monash à Clayton (Australie); et John List, professeur d'économie à l'Université de Chicago (États-Unis).

Les trois chercheurs se sont penché sur deux communautés de pêcheurs traditionnels du Brésil, distants de 50 kilomètres à vol d'oiseau. Certains pêchent en mer, à l'aide de petits voiliers, et sont plusieurs à bord. Les autres pêchent dans un lac, sur des pirogues, en solitaire.

Il a été demandé à 321 volontaires issus de l'une ou de l'autre communauté de bien vouloir participer à différentes expériences. Celles-ci consistaient en des jeux permettant d'analyser le comportement des gens face à certaines situations.

Prenons un exemple, le "Jeu du bien commun"… Chacun savait qu'il faisait partie d'un groupe de trois personnes, mais sans savoir qui étaient les autres. Il se voyait confié deux enveloppes : celle qui était indiquée "Votre enveloppe" contenait 10 points; et l'autre, "L'enveloppe de votre groupe", était vide. Le principe était simple. Il fallait décider du montant que l'on mettrait dans l'enveloppe commune, sachant que les organisateurs bonifieraient de 0,5 le montant global, avant de le redistribuer équitablement aux membres du groupe.

Par exemple, si tout le monde met ses 10 points dans l'enveloppe commune, celle-ci va grossir de 30+0,5x30=45 points, si bien que chacun va empocher 45/3=15 points. Mais, si l'un ne joue pas le jeu, ça change tout, car l'enveloppe commune sera de 20+0,5x20=30 points, si bien que les deux qui auront versé leurs 10 points vont récupérer leur mise (30/3=10 points) et l'égoïste, lui, un montant total de 10+10=20 points.

L'idée de ce jeu? Évaluer le degré d'égoïsme des uns et des autres. Car il est clair qu'il est ici "payant" de penser à soi avant de penser aux autres, mais rien ne dit dans les règles que le but du jeu est d'être celui qui, à la fin, a plus de points que les autres. Au contraire, chacun peut même estimer que le but du jeu est plutôt de faire grossir le plus possible le bien commun…

Après avoir effectué une demi-douzaine de jeux de ce type, les trois chercheurs ont noté des différences de comportement majeures entre les pêcheurs en solitaire et les pêcheurs en équipe :

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Delta: les vaccins ne protègent qu'à 40% de la transmission (OMS)

24/11/2021 | AFP

«Les vaccins sauvent des vies, mais ils n’empêchent pas totalement la transmission du Covid-19»

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...