La montréalaise Busbud s'attaque à un marché de 600 millions d'habitants

Publié le 25/07/2017 à 12:14

La montréalaise Busbud s'attaque à un marché de 600 millions d'habitants

Publié le 25/07/2017 à 12:14

Par Yannick Clérouin

Photo: 123rf.com

La start-up montréalaise Busbud vient de prendre pied dans ce qui pourrait devenir son plus important marché du monde: l’Asie.

Après s’être établie en Amérique du Nord, en Amérique latine et en Europe, la jeune entreprise dirigée par L.P. Maurice s’attaque à l’Asie du Sud-Est, un marché de 600 millions d’habitants qui est en outre fréquenté par 100 millions de touristes chaque année.

«Nous comblons un besoin important, car c’était une des principales demandes de notre clientèle d’offrir notre service dans cette région», nous a expliqué en entrevue téléphonique L.P. Maurice, cofondateur et PDG de Busbud.

L’entreprise qui se donne pour mission d’aider les voyageurs à trouver et à réserver le trajet de bus parfait amorce son expansion en Asie dans quatre pays très fréquentés par les touristes: la Thaïlande, le Vietnam, le Cambodge et le Laos.

Les clients québécois de Busbud désireux de voyager dans cette région réclamaient un tel service, dans un marché où l’offre d’exploitants d'autobus est très fragmentée.

L’application et le site Web de réservation de trajets de Busbud couvriront ainsi 131000 routes de quelque 600 villes de ces quatre pays.

Pour l'entrepreneur de 36 ans, Busbud n’en est qu’à ses premiers pas en Asie. Son entreprise prévoit poursuivre son expansion en Malaisie et à Singapour, avant de partir à la conquête des énormes marchés que sont la Chine et l’Inde. Le service de Busbud vient d’ailleurs d’être traduit en chinois et est désormais disponible dans 11 langues et 60 pays.


« L’Asie pourrait devenir la région la plus importante, dit L.P. Maurice, nous y allons progressivement »

«L’Asie pourrait devenir la région la plus importante», dit L.P. Maurice, prenant soin de préciser qu’il mène son expansion de façon très méthodique, une étape à la fois.

Busbud mène présentement des études de marché afin de mieux connaître les habitudes de réservation de billets des voyageurs asiatiques. Dans la plupart des marchés, souligne M. Maurice, on retrouve une kyrielle de petits et de moyens opérateurs de bus.

La forte pénétration du téléphone mobile dans cette région devrait selon lui alimenter la croissance des services comme celui de Busbud.

Croissance, embauches et annonces à venir

Busbud avance la pédale au plancher si on en déduit des propos de L.P. Maurice, qui se garde pour le moment de dévoiler les résultats financiers de son entreprise à capital fermé, si ce n'est pour nous dire qu'elle a enregistré une croissance de 205% de ses revenus entre janvier et juillet de cette année.

Cela dit, le développement devrait s’accélérer cet automne avec des annonces de partenariats stratégiques.

L’entreprise qui compte 32 employés prévoit embaucher cinq autres personnes à court terme et devrait grossir ses rangs cet automne dans la foulée des annonces à venir, dit M. Maurice.

Pour financer sa croissance, la jeune pousse pourrait aussi annoncer qu’elle recueille une autre somme auprès d’investisseurs en capital de risque parmi lesquels on retrouve le fonds montréalais iNovia Capital.

Pour l’heure, il est bien trop tôt de parler d’inscrire en Bourse Busbud, mais en bon entrepreneur, L.P. Maurice ne ferme aucune porte. Rappelons qu’une autre jeune pousse à fort potentiel qui se trouvait dans le portefeuille d'iNovia, le spécialiste montréalais de location de villas de luxe Luxury Retreats, a été vendue à Airbnb en février dernier pour une somme se situant entre 200M$US et 300M$US.


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

Zoom sur le monde, nouveau rendez-vous dans Les Affaires

25/01/2020 | lesaffaires.com

Retrouvez votre rendez-vous géopolitique du samedi matin dans le journal papier:

Pris au piège? La nouvelle formule de Les Affaires

25/01/2020 | Catherine Charron

BALADO. Marine Thomas et Charles Desgroseilliers reviennent sur les décisions qui ont mené à cette nouvelle formule.

Nouvelle année, nouvelle formule

Édition du 22 Janvier 2020 | Marine Thomas

BILLET. Nous commençons 2020 sous le signe de la nouveauté, puisque le journal sort désormais 14 fois par année.