Luxury Retreats: la recette d'une «sortie réussie» selon un capital risqueur

Publié le 22/02/2017 à 15:10, mis à jour le 24/02/2017 à 10:09

Luxury Retreats: la recette d'une «sortie réussie» selon un capital risqueur

Publié le 22/02/2017 à 15:10, mis à jour le 24/02/2017 à 10:09

Photo: 123rf.com

Les entrepreneurs et les investisseurs posent souvent la même question: «quels sont les facteurs nécessaires à une sortie réussie?»

Nous avons la possibilité, aussi complexe soit-elle, de découvrir des entrepreneurs technologiques en démarrage en qui nous avons suffisamment confiance pour établir une association à long terme.

La possibilité de «sélectionner» des entrepreneurs dont nous finançons les projets va de pair avec le défi d’avoir à déterminer ceux avec qui nous partageons des affinités et des valeurs, avec qui la chimie opère et dont les intérêts s’harmonisent aux nôtres. Nous rencontrons de nombreux entrepreneurs, mais la taille de chaque fonds et l’engagement requis pour soutenir les plus grands nous amènent à nous associer avec un nombre limité d’entre eux et donc un nombre déterminé d’entreprises par fonds. L’autre défi à relever est associé au fait que l’entrepreneur doit également nous «choisir»!

Habituellement, notre partenariat naissant avec un fondateur est suivi par des années d’efforts visant à soutenir la croissance et la vision de son entreprise. En tant qu’investisseurs en capital de risque soutenant nos entrepreneurs dans la mise sur pied d’entreprises qui sont des chefs de file dans leur catégorie, nous proposons un processus de rétroaction initiale fiable, et nous nous concentrons sur trois éléments centraux: attirer les talents, aider à établir des relations d’affaires et attirer des capitaux de développement.

L’étape de la sortie est bien plus complexe, et une toute nouvelle série de facteurs entre alors en jeu. Nous croyons qu'une sortie n’est pas le meilleur terme qui soit, car nos entrepreneurs ne devraient pas avoir à «vendre» leurs entreprises, mais devraient plutôt être acquis, ou avoir la possibilité de faire un premier appel public à l’épargne afin d’écrire la suite de leur histoire.

Mais avouons-le, il peut être difficile pour un dirigeant d’entrer dans un état d’esprit qui permet l’établissement de relations précoces pouvant générer des offres. Ériger en fonction de l’optionalité prend du temps parce que cela nécessite des ressources et peut distraire des activités quotidiennes. Toutefois, un dirigeant qui a le choix «de dire non» à une offre non sollicitée est plutôt puissant.

Les choix de Luxury Retreats

À la fin de l’année 2010, nous avons eu l’occasion de rencontrer Joe Poulin et de tisser des liens avec ce fondateur et directeur général de Luxury Retreats. À ce moment, Joe n’avait pas recueilli de capital de risque et avait la possibilité de choisir des investisseurs pour financer sa vision.

Notre relation d’affaires a conduit à un investissement au début de l’année 2012. Avec suffisamment de capitaux en poche, Joe a commencé à former un conseil d’administration constitué d’hommes d’affaires de talent: Peter Kern (membre du conseil d’administration d’Expedia et spécialiste des médias), Hugh Crean (directeur général de Farecast, acquise par Microsoft), Bertrand Cesvet (PDG et associé principal de Sid Lee et spécialiste de l’image de marque) et moi-même (cofondateur d’iNovia et entrepreneur). La composition du conseil d’administration correspondait à la vision que Joe avait établie plus tôt, ainsi qu’aux défis attendus et à venir en matière de croissance.

Puis le moment est arrivé de renforcer l’équipe afin de jeter les bases du développement. Au cours des années qui ont suivi, iNovia a activement généré de la valeur pour Joe et le conseil d’administration en aidant à attirer une équipe de direction exemplaire, forte d’une expertise approfondie dans le secteur (y compris des dirigeants de vente-privee, de LesConcierges, d’Air Canada et d’Aldo). Cela n’a pas été une tâche facile : il a fallu quelques tours avant d’attirer les membres qu’il fallait pour constituer l’équipe, mais nous y sommes arrivés.

Au fil des années, l’entreprise a reçu un certain nombre d’offres d’acquisition, ce qui a mené à une réflexion plus approfondie. Cela a forcé la direction à revoir la trajectoire de croissance de l’entreprise et à prendre des décisions quant à la façon dont elle passerait à l’échelon supérieur. La conclusion de cette réflexion a permis d’accélérer le second tour de financement de l’entreprise, de nouveau dirigé par iNovia en 2015. Cette fois, nous avons attiré trois de nos commanditaires (investisseurs d’iNovia) dans le tour et l’avons bouclé à l’interne.

Pendant tout ce temps, Joe ne s’est jamais écarté de sa vision originale qui visait à posséder et à développer une entreprise qui propose des expériences de voyage de luxe à sa clientèle.

Sa capacité à attirer les meilleurs talents, à développer des expériences axées sur la technologie pour la gestion des relations et de la conciergerie et à établir de solides relations stratégiques s’est révélée extrêmement précieuse. Il était tout naturel pour Joe d’établir des partenariats stratégiques. Luxury Retreats s’est associée tôt avec HomeAway, VRBO et Airbnb pour le rayonnement et la distribution.

En tant que directeur général et cofondateur d’une entreprise rentable, Joe a évalué chaque possibilité d’acquisition et offre de financement comme si c’était la dernière. En construisant quelque chose qui a d’abord été reconnu par le marché et subséquemment par Airbnb, Joe a entretenu des relations et fait en sorte que la concurrence et les riches acquéreurs connaissent le rendement et les résultats de Luxury Retreats.

Il s’est assuré que les investisseurs et les principaux acteurs de l’industrie savent qu’il était soutenu par son équipe et les capacités d’exécution de celle-ci, et qu’il avait des possibilités de sortie et des options de financement. Ces relations se développent au fil du temps et impliquent généralement une relation de travail en premier lieu. Cela permet à chaque partie de mieux connaître l’autre et, plus important encore, de découvrir la valeur stratégique qu’il est possible d’offrir à un acquéreur potentiel. Il faut des aptitudes uniques pour proposer des options viables avant d’amener l’entreprise à mettre de l’avant l’une de celles-ci. Parfois, les fondateurs se concentrent sur un nombre limité d’options, mais Joe les maîtrisait toutes.

L’optionalité s’est révélée l’une des plus grandes forces de Luxury Retreats quand Airbnb a frappé à sa porte pour déterminer jusqu’où la relation d’affaires initiale pourrait être portée. La vision de Joe en ce qui a trait aux services touristiques de luxe était claire, et je suis certain que Brian de Airbnb a été séduit par celle-ci, ainsi que par les compétences de l’équipe de direction et le potentiel de croissance élevé des deux entreprises combinées. L’harmonisation des intérêts et les hypothèses clés m’ont rappelé ce que nous ressentons lorsque nous soutenons un entrepreneur.

Être acquis ne signifie pas que vous devez d’abord être mis en vente. Mais pour un dirigeant, cela signifie avoir la possibilité d’examiner et de refuser une offre non sollicitée. Et être dans une situation d’optionalité exige un investissement en ce qui a trait au temps et aux efforts nécessaires pour construire des relations clés en cours de route.

Nous sommes réellement fiers d’avoir travaillé sans relâche avec Joe Poulin, Gian Carlo Di Tommaso, Julien Zakoian, Nick Guezen, Amr Younes et le reste des membres du conseil d’administration pour y parvenir. En un peu plus de cinq ans, nous avons vu une entreprise très prometteuse évoluer et prospérer, pour ensuite décider de poursuivre sa croissance en se joignant à Airbnb, une autre entreprise impressionnante.

Nous connaissons plutôt bien Airbnb depuis la fin de 2012, alors qu’elle a acquis Localmind, une entreprise du portefeuille d’iNovia (Localmind a également été fondée, financée et créée à Montréal).

Grâce à la transaction impliquant Luxury Retreats, Airbnb aura accès à plus de 4 000 des plus belles propriétés au monde, à une technologie unique, aux connaissances de 260 employés clés, forts d’une grande expertise en voyages de luxe et en conciergerie, ainsi qu’à la vision claire d’une équipe de direction capable de faire croître ce segment comme aucune autre dans l’industrie.

L’influence sur Montréal et la croissance à venir

La transaction de Luxury Retreats est la deuxième dans laquelle iNovia est impliquée aux côtés d’Airbnb, la première étant la vente, en 2012, de Localmind, une autre entreprise du portefeuille d’iNovia.

Localmind, une entreprise de plus petite taille, également fondée, financée et créée à Montréal, a tiré profit, dès le début, de l’établissement d’une relation stratégique avec son acquéreur. La différence entre les deux transactions est que les connaissances de Luxury Retreats en matière de technologies et son expertise approfondie par rapport à l’industrie devraient se cumuler pour faire croître davantage le relevé des effectifs et les relations des écosystèmes au Québec et au Canada au cours des prochaines années.

En tant que Montréalais, je suis extrêmement fier de voir Airbnb avoir une telle importance chez nous. De grands écosystèmes se développent lorsque ces types de transactions ont lieu, et nous sommes ravis que Montréal ait à nouveau relevé les standards. L’implication locale et les investissements de Joe Poulin et Gian Carlo, des investisseurs providentiels actifs, ne feront qu’alimenter davantage notre communauté technologique déjà en pleine croissance. Je pense que cette acquisition aura un effet multiplicateur sur l’écosystème technologique montréalais, et nous prévoyons que les entreprises en démarrage tireront profit du fait de voir un joueur-clé se joindre à la communauté montréalaise, et ce, pendant plusieurs décennies.

Lorsque l’on pense à ce qu’il faut pour réussir une sortie haut la main, on réalise rapidement que la clé est de s’assurer de ne jamais être d’abord en vente. Construire quelque chose de grand et l’exécution sont les éléments essentiels, mais cela exige également d’être capable d’articuler la vision et la valeur tout en établissant des relations stratégiques dès le début.

Félicitations à Joe Poulin et à l’incroyable équipe de Luxury Retreats, de même qu’à Brian Chesky et à l’équipe d’Airbnb pour cette transaction de grande importance.

Collaboration spéciale de Chris Arsenault, associé directeur chez iNovia

 


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

À la une

Bourse: Wall Street poursuit sa course aux records

Mis à jour il y a 1 minutes | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Le Dow Jones franchit pour la première fois la barre symbolique des 28 000 points.

Titres en action: Green Organic Dutchman, Amazon, PayPal...

06:50 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Un rendement annuel de 66% sur 30 ans?

BLOGUE INVITÉ. Cet homme a-t-il trouvé le secret de la Bourse? Pouvons-nous en bénéficier?