Procter & Gamble revoit à la hausse ses objectifs de rentabilité après un trimestre de bonne facture

Publié le 19/04/2024 à 10:32

Procter & Gamble revoit à la hausse ses objectifs de rentabilité après un trimestre de bonne facture

Publié le 19/04/2024 à 10:32

Par AFP

Procter & Gamble a par ailleurs confirmé anticiper des ventes en croissance organique (à données comparables) de l’ordre de 4 à 5% pour l’exercice annuel. (Photo: 123RF)

Procter & Gamble (P&G) a publié des résultats trimestriels en progression, soutenus par de nouvelles hausses de prix, ce qui lui a permis de relever son objectif de rentabilité pour l’année. 

Sur ce troisième trimestre de son exercice décalé 2023-2024, le spécialiste américain des produits ménagers et d’hygiène — qui commercialise les rasoirs Gillette, les couches Pampers ou encore la lessive Ariel — a affiché un bénéfice net de 3,75 milliards de dollars américains (G$US), soit une hausse de 11% sur un an, a-t-il indiqué dans un communiqué, vendredi.

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action, qui fait référence à Wall Street, bondit également de 11% à 1,52 dollar américains ($US), bien au-dessus des attentes du marché.

Sur cette période, le groupe de produits de grande consommation a engrangé un chiffre d’affaires total de 20,2 G$US (+1%), sous les attentes des analystes de Wall Street, qui tablaient sur 20,4 G$US.

La petite progression des revenus repose intégralement sur des hausses de prix, de l’ordre de 3% toutes divisions confondues, tandis que les volumes de ventes sont demeurés stables. La hausse des prix a même atteint +10% pour la division soins de toilette.

«Nous avons réalisé des ventes solides et une forte croissance des bénéfices au troisième trimestre, malgré de multiples vents contraires, ce qui nous a permis d’augmenter nos prévisions de croissance du bénéfice par action et de maintenir nos perspectives de chiffre d’affaires pour l’exercice», a commenté Jon Moeller, le PDG de P&G, cité dans le communiqué

Le groupe a en effet revu à la hausse son objectif de bénéfice par action sur l’année, désormais attendu de +1% à +2%, contre -1% à stable initialement prévu.

Procter & Gamble a par ailleurs confirmé anticiper des ventes en croissance organique (à données comparables) de l’ordre de 4 à 5% pour l’exercice annuel.

Dans les échanges électroniques avant l’ouverture de la Bourse de New York, aux alentours de 07 h 20, l’action de P&G reculait de 1,5% à 154,86 $US.

 

 

Sur le même sujet

Les profits de Procter & Gamble lestés par une dépréciation massive

23/01/2024 | AFP

Cette baisse est liée à une charge de 1,3G$US, due à la dépréciation de Gillette, qu'il avait racheté en 2005.

Titres en action: Munich Re, Johnson & Johnson, Procter & Gamble, Halliburton

19/10/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

OPINION Titres en action: Entain, Tilray, Vestas, HP, Procter & Gamble,
Mis à jour le 21/09/2021 | AFP et La Presse Canadienne
Titres en action: Johnson & Johnson, Procter & Gamble Boeing, L'Oréal, Toshiba...
Mis à jour le 20/04/2021 | AFP
Titres en action: Aurora, Procter & Gamble, Morgan Stanley...
Mis à jour le 20/01/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

Ce projet de loi affectera toutes les entreprises

24/05/2024 | François Normand

ANALYSE. Le projet de loi sur l’énergie que Pierre Fitzgibbon déposera d’ici le 7 juin sera structurant pour le Québec.

Électricité: un manufacturier sur trois en manque

23/05/2024 | François Normand

Près de 75% des entreprises des secteurs manufacturier et industriel retardent des projets ou des investissements.

Bourse: les résultats des 7 magnifiques au 1T

24/05/2024 | lesaffaires.com

D'Apple à Nvidia, qui a dépassé les attentes ou déçu les marchés.