Hausse de 15% en deux ans des cas de fraude au Québec

Publié le 17/04/2024 à 11:42, mis à jour le 17/04/2024 à 17:40

Hausse de 15% en deux ans des cas de fraude au Québec

Publié le 17/04/2024 à 11:42, mis à jour le 17/04/2024 à 17:40

Par La Presse Canadienne

(Photo: La Presse Canadienne)

Près de 37 000 Québécois ont été victimes de fraudes en 2023, soit une augmentation de 15% en deux ans, selon l’Association des directeurs de police (ADPQ).

L’ADPQ a convié les médias à une conférence de presse mercredi matin au quartier général de la Sûreté du Québec (SQ) pour signaler «une hausse préoccupante» des fraudes au Québec.

Montréal, la Montérégie et la Capitale-Nationale sont les régions où les fraudeurs ont fait le plus de victimes.

Mais ce sont Laval et la Mauricie qui ont connu la plus forte augmentation des cas de fraude, avec 20%.

«Les fraudes les plus fréquentes au Québec sont celles impliquant l’utilisation frauduleuse de cartes de service, les ordinateurs et le vol d’identité» et «ces catégories englobent notamment les fraudes impliquant les faux représentants, les fraudes de type grands-parents et les fraudes amoureuses», a indiqué Patrick Bélanger, de l’ADPQ.

«Chaque fois que vous utilisez votre carte de crédit, chaque fois que vous répondez à un appel téléphonique, chaque fois que vous consultez vos courriels, vous vous exposez potentiellement à des arnaques qui sont de plus en plus sophistiquées», a ajouté M. Bélanger, qui est également chef de police de l’agglomération de Longueuil.

Selon les données compilées par l’ADPQ, 36 898 fraudes ont été déclarées et répertoriées par les services de police au Québec en 2023, comparativement à 35 116 en 2022 et 32 032 en 2021.

La pointe de l’iceberg

Mais ces données «sont très conservatrices», selon Patrick Bélanger, car «la méthodologie de collecte des données peut différer d’un service de police à un autre», mais surtout parce que «de nombreuses victimes préfèrent ne pas dénoncer, trop souvent par crainte de jugement ou de honte» ou encore «parce que les sommes subtilisées ne sont pas substantielles».

Les dizaines de fraudes rapportées chaque année ne sont donc, selon lui, que «la pointe de l’iceberg».

Les policiers notent également de plus en plus de fraudes commises avec l’aide de l’intelligence artificielle.

«Il arrive maintenant à l’occasion que la voix est falsifiée» et «l’intelligence artificielle permet de cloner la voix du petit fils qui appellerait ses grands-parents pour leur dire qu’il est dans le pétrin et qu’il a besoin de sous», a expliqué Patrick Bélanger.

Le porte-parole de l’ADPQ a ajouté que «les corps de police mettent beaucoup d’efforts» pour tenter de contrer ce nouveau phénomène.

Selon l’ADPQ, certaines fraudes sont l’œuvre de membres du crime organisé.

«Des enquêtes ont permis de réaliser que certains membres de groupes criminels œuvraient particulièrement dans la fraude de type faux représentants», a indiqué Patrick Bélanger.

«Des arrestations pour fraude, il y en a toutes les semaines», a pour sa part souligné la directrice des enquêtes sur les crimes financiers et la cybercriminalité de la SQ, Isabelle Boudreault.

Le porte-parole de l’ADPQ encourage «vivement les Québécois à dénoncer les fraudes» dont ils sont victimes.

«Soyez assurés que vous ne serez pas jugés, mais plutôt accompagnés par nos forces de l’ordre», a précisé Patrick Bélanger.

3M$ depuis le début de l’année

Sur une période de trois mois en 2024, soit du 1er janvier au 31 mars, les Québécois ont déclaré des pertes de près de 3 millions de dollars (M$) alors que le montant était de 123M$ dans l’ensemble du pays.

L’Association des directeurs de police a souligné que même si les fraudes amoureuses ne sont pas parmi les plus déclarées, les montants perdus par les victimes de ce type de crime «sont alarmants».

Au Québec, 142 personnes ont déclaré avoir été victimes de fraudes amoureuses depuis le début de 2024 et elles auraient perdu 800 000$.

Au Canada, le nombre de victimes serait de 217 pour la même période et les montants perdus atteindraient 9,6M$.

L’ADPQ et le Mouvement Desjardins ont collaboré à la conception d’une capsule vidéo qui a été mise en ligne mardi afin de sensibiliser le public aux différents types de fraudes.

Stéphane Blais, La Presse Canadienne

 

Inscrivez-vous gratuitement aux infolettres de Les Affaires et suivez l’actualité économique et financière au Québec et à l’international, directement livrée dans votre boîte courriel.

Avec nos trois infolettres quotidiennes, envoyées le matin, le midi et le soir, restez au fait des soubresauts de la Bourse, des nouvelles du jour et retrouvez les billets d’opinion de nos experts invités qui soulèvent les défis qui préoccupent la communauté des affaires.

À la une

«Nvidia a encore défié la gravité»

Mis à jour le 22/05/2024 | AFP

L’élan donné par l’IA générative ne se dément pas.

Bourse: Wall Street termine en baisse

Mis à jour le 22/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé en baisse de plus de 120 points.

À surveiller: Saputo, Empire et CAE

22/05/2024 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Saputo, Empire et CAE? Voici quelques recommandations d’analystes.