Le Canada tire profit de l'ouverture des marchés des capitaux chinois


Édition du 15 Novembre 2014

Le Canada tire profit de l'ouverture des marchés des capitaux chinois


Édition du 15 Novembre 2014

Par Suzanne Dansereau
«Cela prépare le terrain pour l'avenir. Aujourd'hui, mon entreprise n'est pas assez capitalisée pour être admissible [le programme n'accepte pas les petites capitalisations], mais lorsqu'elle grandira, j'aurai accès aux capitaux de la Chine continentale en plus de ceux de Hong Kong. Cela élargira ma base d'actionnaires. C'est d'autant plus pertinent pour moi que la Chine continentale est la destination de mon produit, le fer canadien», explique- t-il. D'autre part, l'établissement d'un centre extraterritorial d'échange du yuan permet à CIM d'être sur un pied d'égalité avec ses concurrentes australiennes, qui s'apprêtent à ouvrir un centre d'échange à Sidney. «Plutôt que d'avoir à convertir sa monnaie en dollar américain puis en dollar canadien pour investir chez moi, mon partenaire chinois n'aura qu'une conversion à faire. Et ce sera pareil pour moi quand je lui livrerai des dividendes.»

Effet sur les investissements directs

Le nouveau centre extraterritorial d'échange de la monnaie chinoise ainsi que le démarrage de la liaison boursière s'inscrivent dans la volonté du gouvernement chinois de libéraliser davantage son marché des capitaux, explique Vincent Lee, directeur des relations extérieures de l'Autorité monétaire de Hong Kong.

Les choses se sont faites graduellement. C'est à Hong Kong que le premier centre extraterritorial pour le RMB a été ouvert en 2009. Ensuite, d'autres villes se sont ajoutées, notamment Francfort, Londres et Singapour. Puis, en 2012, tout le commerce extérieur de la Chine pouvait être fait en RMB.

La libéralisation de la devise chinoise ne touche pas que le commerce. Depuis 2011, elle vise aussi l'investissement direct. Et de 2010 à 2013, on a graduellement ouvert l'investissement en portefeuille, lequel demeure toutefois limité par des quotas. Mais dans tous les cas, les progressions ont été importantes.

À la une

À surveiller: Metro, Cargojet et Canopy Growth

Il y a 29 minutes | Charles Poulin

Que faire avec les titres Metro, Cargojet et Canopy Growth? Voici quelques recommandations d’analystes.

Les nouvelles du marché

Mis à jour il y a 39 minutes | Refinitiv

L'OPEP+ discute pour diminuer sa production, Teck Resources et son projet Zafranal, Ouragan Ian et Google.

Études: les partisans du PCQ mangent de la viande

Il y a 59 minutes | La Presse Canadienne

Les caquistes privilégient la voiture alors que les solidaires sont nombreux à être écoanxieux, révèle une étude.