Top 50 des capitalisations boursières du Québec inc.


Édition du 13 Décembre 2023

Top 50 des capitalisations boursières du Québec inc.


Édition du 13 Décembre 2023

Par Charles Poulin

Lion Électrique — 50e


Lion Électrique se retrouve, pour une deuxième année, au dernier rang du classement. Après une diminution du cours de son titre de 72,2% en 2022, l’action de Lion a enchaîné avec une baisse de 40,4% en 2023.

Il y a toutefois un peu d’espoir de voir un redressement. La chute du titre s’est amenuisée tout au long de l’année, lui qui est resté au neutre en novembre.

Le président, Marc Bédard, semblait d’ailleurs prédire cet état de choses, en avril, à l’occasion de l’inauguration de son usine de batteries à Mirabel. Il laissait alors entendre que Lion terminerait d’importants investissements dans ses établissements en 2023, laissant entrevoir un retour à la rentabilité en 2024.

Il était donc difficile pour le titre de Lion Électrique de repartir à la hausse cette année. L’analyste Benoit Poirier, de Valeurs mobilières Desjardins, affirmait en août que les investisseurs seraient au rendez-vous lorsque l’entreprise aurait terminé sa phase d’investissement et qu’elle prouverait qu’elle est sur la voie de la rentabilité.

Ce qui n’était toujours pas le cas au troisième trimestre, terminé le 30 septembre, dont les résultats ont été dévoilés en novembre. Lion a alors creusé sa perte nette à 19,9 M$US, elle qui était de 17,2 M$ US au trimestre correspondant de l’exercice précédent.

Dans un effort pour contrôler sa structure de coûts et améliorer sa capacité à atteindre ses objectifs de rentabilité, l’entreprise de Saint-Jérôme a annoncé, à la fin novembre, une réduction de ses effectifs de 10%, ce qui signifie la suppression de 150 emplois.

Il reste désormais à voir comment se comportera le carnet de commandes, estime l’analyste Dan Levy, de Barclays.

« La faiblesse du carnet de commandes soulève de sérieuses questions sur les perspectives de croissance, même si Lion est en bonne position pour atteindre un bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) positif au cours des prochains trimestres », souligne-t-il.

Sur le même sujet

Bourse: les gagnants et les perdants du 18 avril

Mis à jour à 18:32 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

Bourse: Wall Street clôture en ordre dispersé

Mis à jour à 18:12 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé en légère hausse.

OPINION Les nouvelles du marché du jeudi 18 avril
Mis à jour à 12:07 | Refinitiv
Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi 18 avril
Mis à jour à 08:28 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: les gagnants et les perdants du 17 avril
Mis à jour le 17/04/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

À la une

Bourse: Wall Street clôture en ordre dispersé

Mis à jour à 18:12 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé en légère hausse.

Bourse: les gagnants et les perdants du 18 avril

Mis à jour à 18:32 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: Banque TD, Marché Goodfood et Lion Électrique

Que faire avec les titres de Banque TD, Marché Goodfood et Lion Électrique? Voici quelques recommandations d’analystes.