Top 50 des capitalisations boursières du Québec inc.


Édition du 13 Décembre 2023

Top 50 des capitalisations boursières du Québec inc.


Édition du 13 Décembre 2023

Par Charles Poulin

(Photo: Adobe Stock)

La dernière année fut éreintante pour les investisseurs, avec des indices boursiers en montagnes russes. Certaines entreprises québécoises ont malgré tout réussi à bien tirer leur épingle du jeu, tandis que d’autres terminent les 12 derniers mois péniblement. Les Affaires vous présente la seconde édition de son Top 50 annuel du Québec inc. pour l’année 2023, ainsi que quelques analyses d’entreprises qui ont connu de bons et de moins bons rendements au cours de la dernière année.



Méthodologie Pour mettre sur pied notre palmarès, nous avons sélectionné les 50 plus grandes entreprises en matière de capitalisation boursière ayant leur siège social au Québec. Pour déterminer lesquelles ont connu la meilleure — ou la pire — année, nous avons regardé leur rendement sur un an (entre le 1er décembre 2022 et le 30 novembre 2023). Comme vous pouvez le constater dans le classement, 24 d’entre elles ont obtenu un rendement positif, ce qui leur a valu de mieux performer que l’indice canadien de référence, le S&P/TSX, qui a subi un recul de 1,48 % sur un an.

 

H2O Innovation — 1er

Peu de choses ont mal tourné pour H2O Innovation au cours de la dernière année.

Le 5 décembre 2022, l’entreprise annonçait avoir conclu deux contrats aux États-Unis, d’une valeur totale de 12,1 millions de dollars (M$), qui portaient son carnet de commandes de sa ligne d’affaires Technologie de traitement d’eau et services à 55,1 M$. Trois jours plus tard, H2O révisait les objectifs de son plan stratégique de trois ans à la hausse, avec une croissance annuelle des revenus se situant entre 15% et 24% et une augmentation des marges de 120 points de base annuellement.

H2O ajoutait un autre contrat avant la mi-décembre 2022 pour porter son carnet de commandes à 156,2 M$, une majoration de 83% par rapport à l’année précédente.

Desjardins semblait très enthousiaste à l’égard de son carnet de commandes global, elle qui plaçait l’entreprise dans ses meilleures idées de placement pour 2023 et se montrait optimiste envers ses perspectives de croissance organique.

L’entreprise n’allait pas faire mentir l’institution financière. En mai, alors que H2O dévoilait les résultats financiers du troisième trimestre de son exercice 2023, la société a confirmé une croissance annuelle de ses revenus organiques de 18%. Il s’agissait d’un sixième trimestre de croissance à deux chiffres de ses revenus.

L’année de H2O Innovation s’est terminée sur une note d’acquisition. Le 3 octobre, la société new-yorkaise Ember Infrastructure Management, spécialisée dans les infrastructures en environnement et les investissements responsables, annonçait avoir conclu une convention d’arrangement définitive afin d’acquérir l’entreprise québécoise pour un montant de 4,25 $ par action en espèce, soit une prime de 68% sur le prix du titre à la fermeture de la Bourse de Toronto le jour même. Le montant total de la transaction s’élève à 395 M$.

« Cette acquisition fournit une bonne prime et cristallise la valeur pour les actionnaires de H2O », estimait l’analyse Endri Leno, de la Financière Banque Nationale, au moment de l’annonce de l’achat.

La transaction a été approuvée par les actionnaires de H20 à la fin de novembre et par les tribunaux le 1er décembre.

 

SUIVANT: G Mining Ventures — 2e

Sur le même sujet

Bourse: les gagnants et les perdants du 12 avril

Mis à jour le 12/04/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

12/04/2024 | Lesaffaires.com et Refinitiv

Voici les titres boursiers et rapports d'analystes qui ont retenu l'attention cette semaine.

À la une

Commerce Québec-France: allez, on peut en faire plus!

Il y a 29 minutes | François Normand

ANALYSE. Les premiers ministres Gabriel Attal et François Legault ont plaidé pour hausse majeure de nos échanges.

Oatbox à l’assaut de l’Ontario avec le Fonds de solidarité FTQ

12/04/2024 | Emmanuel Martinez

Le fabriquant de boisson d'avoine montréalais Oatbox a reçu 5M$ du Fonds de solidarité FTQ.

Bourse: Toronto perd près de 1%

Mis à jour le 12/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les tensions géopolitiques et l’inflation ont déprimé les investisseurs à la Bourse de New York.