Toyota : les employés au coeur de sa stratégie

Publié le 30/10/2009 à 11:00

Toyota : les employés au coeur de sa stratégie

Publié le 30/10/2009 à 11:00

La culture Toyota s'appuie sur une grande rigueur. Photo : Bloomberg

Michael Hoseus, qui a travaillé pendant plus de 12 ans chez Toyota, explique la recette gagnante du manufacturier automobile.


Spécialiste de l'approche lean et reconnu pour son expertise des activités manufacturières, Michael Hoseus est réputé pour son approche de gestion axée sur les ressources humaines.


M. Hoseus, qui est directeur général du Center for Quality People & Organizations, sera un des conférenciers-vedettes du Salon des meilleures pratiques d'affaires, au Palais des congrès de Montréal, le 12 novembre. Il est co-auteur du livre Toyota Culture: The Heart and Soul of the Toyota Way. Nous l'avons interviewé.


Journal Les Affaires - Quels sont les éléments-clés du succès de Toyota ?


Michael Hoseus - Le personnel est au coeur de Toyota. La plupart des entreprises ne voient pas l'ensemble du tableau lorsqu'elles mettent en place des outils lean, comme les kaizen, les 5S ou la normalisation des processus de travail. Les outils lean ne sont pas suffisants pour avoir du succès. Il faut des gens capables de déceler et de résoudre les problèmes. Le succès de Toyota s'explique par une profonde compréhension de ces outils par tous les employés, de tous les échelons, qui ont pour but est de déceler les problèmes et les résoudre.


JLA - Pourquoi est-il important de sélectionner, de développer et de motiver son personnel ?


M.H. - Si on enrichit les personnes, on accroît leur capacité d'innover. Toyota dit que son avantage compétitif repose sur ses employés et sur leur capacité à résoudre des problèmes et à innover. C'est pourquoi elle investit afin de sélectionner la bonne personne, de développer ses employés afin qu'ils soient capables de résoudre les problèmes et de les motiver afin qu'ils aient envie de le faire.


JLA - Comment Toyota sélectionne, développe et motive-t-elle ses employés ?


M.H. - Les personnes embauchées partagent des valeurs semblables à celles de l'entreprise, comme le respect et la confiance, et ont une capacité à travailler en équipe et à résoudre des problèmes. Chez Toyota, on ne fait pas que construire des autos de qualité, on construit aussi des gens de qualité. Le développement des gens ne se résume pas à leur faire suivre des cours de formation. Le développement fait partie intégrante du travail de tous les jours. Enfin, Toyota procure un environnement qui permet aux employés d'être proactifs et de faire des suggestions pour améliorer leur travail et où les succès de l'entreprise sont partagés.


JLA - Qu'est-ce que la chaîne de valeur des produits et des personnes chez Toyota ?


M.H. - Le système de production commence par la chaîne de valeurs des produits. Sa philosophie est centrée sur les besoins du consommateur. Dans l'industrie automobile, ce que cherche le consommateur, ce sont des produits de haute qualité, à faible coût, dans un court délai. C'est un but inaccessible qui stimule les gens à rechercher de nouvelles façons de s'améliorer. C'est là que la chaîne de valeur des personnes entre en jeu pour résoudre les problèmes, éliminer le gaspillage, améliorer la qualité, réduire les coûts et être plus productif.


JLA - Pourquoi s'inspirer de Toyota ?


M.H. - Pour croître, innover, être rentable et atteindre l'excellence. La méthode donne des résultats. Mais ce n'est pas si simple. La majorité des entreprises devront changer leurs façons de faire des affaires et le rôle de leurs leaders pour atteindre l'excellence.


JLA - Comment peuvent-elles bâtir une culture du succès ?


M.H. - En développant une culture fondée sur le respect, la confiance et l'amélioration continue. Mon but n'est pas de les voir copier Toyota, mais bien d'apprendre d'elle. L'objectif des leaders est de comprendre la culture, les processus et les stratégies qui font le succès de Toyota pour combiner ces éléments avec ce qui fonctionne dans leur entreprise, afin de créer leur culture de succès.


 


NOTRE COUVERTURE COMPLÈTE DANS LE JOURNAL LES AFFAIRES DU 31 OCTOBRE.


 


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

À surveiller : Loblaw, BRP et Blackberry

Il y a 35 minutes | Stéphane Rolland

Que faire avec les titres de Loblaw, BRP et Blackberry? Voici quelques recommandations d’analystes.

Manufacturier 4.0: le retard du Québec menace les exportations

Deloitte propose diverses stratégies pour accélérer la transformation des entreprises en manufacturiers intelligents.

Apple peut marcher et mâcher de la gomme en même temps

BLOGUE. Apple, c’est un fabricant informatique ou une société de services? En un mot : oui.