Toyota à un sommet de huit ans en Bourse, propulsée par ses résultats

Publié le 17/03/2015 à 06:26

Toyota à un sommet de huit ans en Bourse, propulsée par ses résultats

Publié le 17/03/2015 à 06:26

Par AFP

Photo: Bloomberg

L'action de Toyota (NY, TM) a battu mardi en séance à la Bourse de Tokyo son précédent record vieux de huit ans, une prouesse en ligne avec les résultats historiques affichés par le géant de l'automobile japonais, à la faveur du yen faible.

Peu après l'ouverture des échanges, le titre a atteint 8.369 yens, dépassant le niveau enregistré le 27 février 2007, dans un marché qui navigue depuis plusieurs semaines à ses plus hauts niveaux depuis 15 ans.

Il a cependant fini juste en deçà des 8.340 yens franchis le même jour à la clôture, à 8.338 yens (+0,70%).  

Après avoir été ébranlé par la crise financière mondiale, puis par une série noire de rappels en 2009-2010, Toyota a désormais renoué avec une santé florissante.

Le groupe bénéficie fortement de la dépréciation du yen, corollaire de la politique d'assouplissement monétaire conduite par la Banque du Japon (BOJ) dans le contexte des «abenomics».

Depuis le lancement fin 2012 de cette stratégie de relance mise en oeuvre par le premier ministre conservateur, Shinzo Abe, la devise nippone a plongé de 44% face au dollar. Dans le même temps, l'action Toyota a plus que doublé de valeur (3.720 yens le 18 décembre 2012).

Cette évolution des devises renforce la compétitivité à l'étranger de la firme de la région de Nagoya (centre du Japon), dont 20% des véhicules sont exportés de l'archipel. 

Elle gonfle par ailleurs mécaniquement les revenus encaissés hors de l'archipel, une fois convertis en yens.

Bilan, le numéro un mondial s'achemine vers de nouveaux profits vertigineux pour l'exercice 2014/15 qui s'achève fin mars.

Toyota, qui a déjà accompli 80% de la mission sur les neuf premiers mois, escompte un bénéfice net de 2130 milliards de yens (22,4 milliards de dollars canadiens, +16,8% sur un an).

De la même manière, le résultat d'exploitation devrait atteindre 2700 milliards (+17,8%), tandis que le chiffre d'affaires pourrait progresser de 5,1% à 27000 milliards de yens (284,1G$).

Dans une moindre mesure, son concurrent Nissan, également avantagé par une monnaie nippone faible, connaît une trajectoire boursière comparable: le titre s'affichait mardi à 1283,5 yens, contre seulement 800 yens mi-décembre 2012.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Bourse: Wall Street plus optimiste sur le front sanitaire

Mis à jour le 10/07/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Cette semaine, le Dow Jones est monté de 0,96 %, le Nasdaq de 4,02 % et le S&P 500 de 1,76%.

L'affaire Trudeau-WE Charity: on ne lésine pas avec l'éthique

10/07/2020 | Jean-Paul Gagné

Une apparence de conflits peut en effet être aussi dommageable pour sa réputation qu’un véritable conflit d’intérêts.

Se former à l'ère du «nouveau normal»

Édition du 17 Juin 2020 | Philippe Jean Poirier

FORMATION. Les entreprises ont tout intérêt à profiter de la timide reprise de leurs ...