Un diamant de 70 000 $ découvert au Québec

Publié le 12/12/2012 à 08:22, mis à jour le 12/12/2012 à 08:59

Un diamant de 70 000 $ découvert au Québec

Publié le 12/12/2012 à 08:22, mis à jour le 12/12/2012 à 08:59

Par Yannick Clérouin

En pleine phase de financement, la minière Stornoway Diamond a réalisé une découverte plutôt encourageante à sa propriété Renard, à 350 km au nord de Chibougamau dans la région de la baie James: un diamant évalué à 70 000 $.

L’entreprise, dont le gouvernement du Québec possède 37 % des actions, a récupéré un diamant de 9,78 carats, auquel une valeur préliminaire de 7000 $ le carat est attribué. Il s’agit de la pierre à la valeur la plus élevée découverte au projet diamantifère Renard.

La minière originaire de Vancouver, qui a annoncé il y a quelques mois son intention de déménager à Montréal, a aussi récupéré de cet échantillon un diamant de 6,41 carats dont la valeur préliminaire a été fixée à 4700 $ le carat.

Le titre a bondi de 15 % ou 0,08 $ à 0,59 $ mardi à la suite de l’annonce de cette découverte.

Eldon Brown, de la Financière Banque Nationale, maintient sa recommandation de surperformance pour l’action de Stornoway et son cours cible de 2 $. Il attend d’autres résultats de l’échantillonnage de Renard 65 avant de modifier sa cible.

Ces découvertes, ajoutées à d’autres récents développements, sont très positifs pour la société, qui ambitionne construire la première mine de diamants du Québec.

Stornoway a annoncé le 7 décembre la conclusion d’une entente avec le gouvernement du Québec qui lui octroyera une facilité de crédit de 77 M$ d’une durée de 15 ans afin qu’elle puisse réaliser les travaux nécessaires à la construction d’un chemin minier d’accès au projet diamantifère Renard. L’entreprise s’est engagée à terminer le chemin minier le 30 juin 2015.

La veille, Stornoway avait indiqué qu’elle avait reçu du ministère du Développement durable et de l’Environnement le Certificat d’Autorisation global à l’égard du projet Renard. Cette autorisation constitue la principale approbation réglementaire requise pour débuter la construction de sa mine de diamants au Québec.

Prochain défi: le financement

À suivre dans cette section


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Ce diamant rose exceptionnel valant de 30 à 50 M$ est en vente

09/11/2018 | AFP

À 19 carats, le Pink Legacy sera mis aux enchères le 13 novembre à Genève par Christie's.

Stornoway enregistre une perte de 36 M$

14/08/2018 | François Normand

En juillet, Québec et le Fonds de solidarité de la FTQ sont venus en aide au producteur de diamants.

À la une

Le Québec à l'origine de l'aluminium «vert»

17/06/2019 | Siham Lebiad

De l’aluminium non polluant «made in Québec» d’ici 2024? C’est le pari que s’est donné l’entreprise Elysis.

L'accès à la propriété s'améliore après un recul notable en 2018

17/06/2019 | Joanie Fontaine

BLOGUE INVITÉ. En 2018, l'accès à la propriété a atteint un creux en 7 ans au Québec

Ottawa précise les modalités de son programme d'aide d'accession à la propriété

17/06/2019 | Martin Jolicoeur

Les prêts seront remboursables, sans intérêt, et modulables en fonction des variations de valeur de la propriété.