Secteur minier: 10 000 emplois de moins en Australie

Publié le 04/12/2012 à 11:10, mis à jour le 04/12/2012 à 12:40

Secteur minier: 10 000 emplois de moins en Australie

Publié le 04/12/2012 à 11:10, mis à jour le 04/12/2012 à 12:40

Par Suzanne Dansereau

Destination minière par excellence, l’Australie a perdu près de 10 000 emplois et 2 G$ US de dépenses dans ce secteur au cours des derniers mois, selon une compilation effectuée par l’organisme R2Mining and CostMine et publiée mardi matin sur le site Mining Digest.

«La majorité des minières se sont aperçues qu’il n’est plus rentable d’investir dans le climat actuel» écrivent les auteurs de l’étude, Shariar Shafiee et Nick Abbate.

Parlant de climat, ils font référence au ralentissement de la Chine, mais aussi aux «incertitudes suscitées par les taxes sur les activités minières et le carbone, un taux de redevance en croissance et la hausse du dollar australien», peut-on lire dans le rapport.

Voici quelques exemples australiens: BHP Biliton a abolit 6750 emplois dans ses mines de charbon; 700 dans ses mines de fer et 100 dans une mine de nickel. De son côté Rio Tinto a fermé une mine de charbon, coupant 170 emplois et remerciant 70 sous-traitants. Elle a abolit 90 emplois dans une aluminerie et 80 dans une mine de diamants.

Globalement, plusieurs géants sont à revoir leurs stratégies d’investissement et de production. Ainsi, lundi, la brésilienne Vale, plus important producteur de fer au monde, a annoncé qu’elle réduirait ses dépenses de 1,2 G$ US en 2013, citant la baisse de ses bénéfices et la diminution de la demande et des prix dans le secteur. Elle imite sa rivale australienne Rio Tinto qui a annoncé son intention de réduire ses investissements de 7G$ par an d’ici 2014.

Au Québec, la minière Cliffs Natural Ressources a suspendu l’expansion de sa mine de fer en 2013, remerciant 400 employés temporaires et plusieurs sous-traitants.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

La technologie menace-t-elle le modèle d'affaires?

Édition du 01 Juin 2019 | KĂ©vin Deniau

CHASSEURS DE TÊTE. C'est une profession discrète qui agit dans l'ombre pour débusquer les spécimens les plus...

Travailler avec les robots plutĂ´t que de les craindre

Édition du 01 Juin 2019 | KĂ©vin Deniau

CHASSEURS DE TÊTE. «Tout le monde commence à craindre de se faire "ubériser". C'est l'idée qu'on se réveille ...

OPINION Les compétences les plus recherchées sur le marché
Édition du 01 Juin 2019 | KĂ©vin Deniau
Comment s'assurer de la rétention d'un nouvel employé?
Édition du 01 Juin 2019 | KĂ©vin Deniau
PĂ©nurie de main-d'oeuvre: quel impact pour les chasseurs de tĂŞtes?
Édition du 01 Juin 2019 | KĂ©vin Deniau

À la une

Quand la Chine avalera Hong Kong (2)

ANALYSE - La liberté s'érode tranquillement, et cela représente un risque pour les entreprises et les investisseurs.

Avant la Fed, la Bourse se fige

Mis à jour le 15/06/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Le calme en Bourse occulte la fébrilité entourant la prochaine décision de la Fed.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

14/06/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quelles sont les entreprises qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la semaine?