Questions des entrepreneurs, réponses des partis: la production manufacturière du Canada

Publié le 19/09/2021 à 09:00

Questions des entrepreneurs, réponses des partis: la production manufacturière du Canada

Publié le 19/09/2021 à 09:00

Par François Normand

Yves Dandurand, président d’Adfast (Photo: courtoisie)

«Le Canada, qui compte 37,6 millions d’habitants, abrite moins de 1% de la production manufacturière de la planète. Si le pays affichait le même dynamisme que l’Allemagne (83 millions d’habitants; 5,3% de l’industrie mondiale) toute proportion gardée, la production canadienne représenterait 2,4% de la fabrication totale. Qu’est-ce que vous allez faire pour améliorer la capacité manufacturière canadienne dans le monde? »

—Yves Dandurand, président d’Adfast, une entreprise manufacturière de Montréal, qui offre des solutions d’assemblage, de calfeutrage, d’isolation et de protection

 

Bloc québécois (BQ)

Le parti de Yves-François Blanchette veut «réindustrialiser» le Québec, particulièrement dans les domaines essentiels. Pour y arriver, les bloquistes proposent de rendre permanent l’amortissement accéléré pour stimuler l’investissement. Le Bloc propose aussi d'appuyer davantage la R-D industrielle, de stimuler une culture de l’innovation en améliorant le crédit d’impôt, et ce, en l’étendant à l’amélioration des produits plutôt que de le limiter au développement de nouveaux produits. Les bloquistes affirment qu’il faut améliorer l’offre de capital de risque afin d’inciter les entreprises à développer leurs produits de pointe au Canada plutôt qu’à l’étranger.

 

Parti conservateur du Canada (PCC)

Le parti d’Erin O’Toole affirme avoir tiré les leçons de la pandémie de COVID-19, qui a chambardé les chaînes d’approvisionnement de l’industrie canadienne. Les conservateurs soulignent «que nous mettons la santé et la sécurité des Canadiens en péril» lorsque les entreprises canadiennes délocalisent de la production dans les pays à faible coût de main-d’œuvre. Le PCC propose trois mesures pour corriger le tir. Il veut conclure des accords de libre-échange «uniquement avec des pays qui respectent les droits des travailleurs et des normes environnementales élevées». Il veut rétablir la fabrication de matériel critique comme les équipements de protections individuelles et les produits pharmaceutiques au Canada. Il veut enfin rétablir la capacité du Canada de fabriquer des vaccins.

 

Parti libéral du Canada (PLC)

Le parti de Justin Trudeau veut développer la capacité manufacturière du Canada, mais tout en misant sur la production qui contribue à créer à terme une économie à zéro émission nette. «À mesure que nous progressons, nous nous efforçons d'aider les entreprises canadiennes à réduire leurs émissions. C'est pourquoi nous avons introduit une réduction d'impôt de 50 % sur les technologies propres pour les petites et moyennes entreprises fabriquant des technologies à zéro émission», soulignent les libéraux. S’il est réélu, le gouvernement Trudeau doublera la mise pour attirer par exemple des investissements et des emplois dans la fabrication des véhicules à zéro émission. Il développerait aussi un crédit d'impôt à l'investissement pouvant aller jusqu'à 30 % pour une gamme de technologies propres, notamment les technologies à faible émission de carbone et à zéro émission nette.

 

Nouveau Parti démocratique (NPD)

Le parti de Jagmeet Singh fait remarquer que la pandémie a démontré «à quel point cela peut être dangereux» de dépendre de l’étranger pour les approvisionnements du Canada, et ce, pour des composantes stratégiques comme les équipements de protection individuelle ou la production de vaccin. C’est la raison pour laquelle le NPD veut accroître l’autonomie canadienne, en faisant entre autres du Canada la plaque tournante mondiale de la production de véhicules électriques en rétablissant entre autres le Fonds d’innovation pour le secteur automobile. Les néodémocrates veulent aussi accroître les capacités canadiennes de production dans des secteurs clés comme l’aérospatiale, la construction navale, les matériaux de construction, les produits pharmaceutiques, ainsi que l’équipement de protection individuelle.


(RE)LIRE NOTRE SÉRIE: EN FACE DU PROCHAIN PREMIER MINISTRE

Sur le même sujet

À la une

Bourse: Wall Street a terminé sur de nouveaux records

Mis à jour à 17:09 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a pour sa part terminé en hausse.

Les promesses de la «DeFi», entre rêve cryptoanarchiste et révolution fintech

LES CLÉS DE LA CRYPTO. La finance peut-elle se passer des mécanismes traditionnels?

À surveiller: Stantec, Shopify et Precision Drilling

09:17 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Stantec, Shopify et Precision Drilling? Voici quelques recommandations d’analystes.