Mahonix Surf Shop change (un peu) de nom

Publié le 12/07/2018 à 16:09

Mahonix Surf Shop change (un peu) de nom

Publié le 12/07/2018 à 16:09

Par Denis Lalonde

Joannie ­Verreault et Iris ­Benoit ont reçu le prix ­Coup de cœur du Défi Start-up 7 pour leur entreprise ­Mahonix ­Surf ­Shop. (Photo: Jérôme Lavallée)

DÉFI START-UP 7. Mahonix Surf Shop qui a remporté le Prix coup de cœur du jury lors de la plus récente édition du Défi Start-up 7, est sur le point de lancer son site Internet transactionnel.

«On vient de finir le site Internet et les fonctions permettant les commandes et les paiements devraient être activées dans une dizaine de jour», soutient Iris Benoit, cofondatrice de Mahonix, entreprise qui projette de vendre des pellicules malléables aux amateurs de glisse nautique qui souhaitent personnaliser leurs planches.

Cette dernière explique que le choix d’abandonner le terme Surf Shop du nom de la start-up vient de la volonté de la société de ne pas se limiter à vendre des vinyles autocollants haut de gamme pour les planches de surf.

«Nous voulons aussi, par exemple, cibler les adeptes de paddle board (planches à bras) et de wakeboard (planche sur sillage)», explique Mme Benoit.

Collaborer avec des artistes 

Mahonix veut aussi, dans un avenir rapproché, offrir la possibilité aux artistes de vendre leurs créations sur le site Internet de la société. «N’importe quel artiste à la recherche d’une nouvelle plateforme pour vendre ses créations est le bienvenu, pourvu que ses dessins respectent nos valeurs. Quand nous auront une masse critique d’une quinzaine d’artistes, nous allons activer la fonctionnalité», dit la dirigeante.

Mme Benoit est associée à Joannie Verreault dans l’aventure Mahonix. Les deux femmes ont eu l’idée de démarrer l’entreprise à l’occasion d’un voyage au Nicaragua en juillet 2017.

À (re)lire: S'attaquer à la vague avec Mahonix Surf Shop

 

À la une

Loi 101: aidons les PME à mieux intégrer les immigrants

ANALYSE. «Le renforcement de la loi 101 ne doit pas alourdir le processus administratif des PME de 25 à 49 employés.»

Faites le choix d'améliorer la qualité de votre portefeuille

09/04/2021 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Pourquoi ne pas choisir nos investissements boursiers selon des critères de sélection?

Créer de la valeur grâce à la responsabilité sociale et environnementale

Mis à jour le 08/04/2021 | lesaffaires.com

LIVRE BLANC. Les pratiques responsables sont loin d’être uniquement l’apanage des grandes entreprises.