S'attaquer à la vague avec Mahonix Surf Shop

Offert par Les Affaires


Édition du 21 Avril 2018

S'attaquer à la vague avec Mahonix Surf Shop

Offert par Les Affaires


Édition du 21 Avril 2018

Par Denis Lalonde

Joannie ­Verreault et Iris ­Benoit ont reçu le prix ­Coup de cœur du Défi Start-up 7 pour leur entreprise ­Mahonix ­Surf ­Shop.

DÉFI START-UP 7 | La start-up Mahonix Surf Shop est repartie avec le prix Coup de coeur du jury lors de la troisième édition du Défi Start-up 7 organisé par Les Affaires. Lors de ce défi, les entrepreneurs potentiels sont invités à démarrer leur start-up en sept jours avec un budget maximal de 700 dollars. À la fin de la semaine, les participants soumettent leur projet par vidéo, puis un jury composé de professionnels de l'entrepreneuriat sélectionne sept finalistes. Ces derniers étaient présents, le 5 avril à l'espace Montréal Cowork, pour faire une présentation de moins de trois minutes devant le jury et une centaine d'invités.

 

Le jury a décidé de remettre un prix Coup de coeur à Mahonix Surf Shop, qui souhaite aider les surfers à personnaliser leurs planches à l'aide de vinyles autocollants.

« Nous avons eu l'idée de fabriquer des vinyles pour les planches de surf lors d'un voyage au Nicaragua l'été dernier, et on a lancé le projet à l'occasion du Défi », explique la cofondatrice Joannie Verreault.

Mme Verreault, 27 ans, a rencontré sa partenaire Iris Benoit, 19 ans, sur les tatamis d'une école de judo il y a environ deux ans. « Entre deux combats, je lui ai demandé ce qu'elle faisait dans la vie; elle m'a dit qu'elle avait lancé une entreprise de chandails », raconte-t-elle.

Après une période d'inaction, la société a redémarré ses activités dans le domaine des vinyles. Avec un bassin de deux millions d'adeptes de surf, les États-Unis leur semblent le marché le plus important.

« On est loin des beach bums des années 70... Aujourd'hui, le surfer gagne un salaire moyen de 75 000 $ US et est prêt à consacrer beaucoup d'argent à son sport », dit-elle.

Le prix des vinyles oscillera entre 40 $ et 175 $ selon leur taille et le détail des illustrations.


CLIQUEZ ICI POUR CONSULTER LE DOSSIER «DÉFI START-UP 7 - 3e ÉDITION»

 

À suivre dans cette section


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Il n'y a jamais eu de meilleur moment que maintenant pour se lancer en affaires au Québec

22/11/2019 | Alain McKenna

BLOGUE. L’astuce, c’est de savoir où chercher. Cette start-up montréalaise a frappé dans le mille.

Les universités d'ici, berceaux de «start-up»

Édition du 23 Novembre 2019 | Matthieu Charest

Imitant leurs homologues américaines, les universités québécoises produisent légions de «start-up».

À la une

Petit guide de survie au «bad buzz»

20/02/2020 | Catherine Charron

Lorsqu’une soirée entre amis entache votre image de marque sur les réseaux sociaux, voici comment éponger les dégâts.

Victoria's Secret quitte la Bourse

20/02/2020 | AFP

Le nouvel actionnaire majoritaire est le fonds Sycamore, qui a déboursé 525M$ en échange de 55% du capital.

Encore des changements chez Nemaska Lithium: le président quitte

Guy Bourassa n’est plus aux commandes de l’entreprise à l’abri de ses créanciers depuis presque deux mois.