Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 06/03/2017 à 06:38, mis à jour le 06/03/2017 à 07:32

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 06/03/2017 à 06:38, mis à jour le 06/03/2017 à 07:32

Photo: Shutterstock

1-Les Bourses américaines pointent vers une baisse à l’ouverture. Dans l’attente des cruciales données sur l’emploi de vendredi, les investisseurs se font à l’idée qu’une nouvelle hausse des taux aura lieu en mars.

2-Les indices S&P 500, Dow Jones et Nasdaq reculent de 0,24%, 0,12% et 0,17% dans les négociations précédant l’ouverture officielle, vers 7h20. Le baril de pétrole Brent, la référence au Québec, se déleste de 0,68% à 55,52$US.

3-Sur les marchés étrangers, les Bourses asiatiques ont terminé sur une note constrastée. La Bourse de Tokyo a fini en nouvelle baisse de 0,46%, sur fond de regain du yen face au dollar après le tir de quatre missiles nord-coréens, dont trois sont tombés dans la zone économique exclusive (ZEE) du Japon. La Bourse de Shanghai a pour sa part gagné 0,50% et la Bourse de Hong Kong a avancé de 0,18%.

En Europe à la mi-séance, la Bourse de Paris demeurait mal orientée à mi-séance lundi(-0,47%), les investisseurs se montrant circonspects lors d'une journée sans grand rendez-vous, au début d'une semaine qui sera tournée vers la Banque centrale européenne (BCE). La Bourse de Francfort se déleste quant à elle de 0,42% et la Bourse de Londres laisse tomber 0,34%.

Un des thèmes majeurs cette semaine sera «la réunion de politique monétaire de la BCE, suivie de la conférence de presse de M. Draghi (le président de la BCE, NDLR), ce jeudi», relèvent dans une note les analystes de Aurel BGC.

«Les bonnes nouvelles sur le terrain économique, en particulier (...) de l'inflation, accentuent la pression sur Mario Draghi afin qu'il dévoile prochainement une stratégie de sortie de l'assouplissement quantitatif», note de son côté Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

Du côté des indicateurs, la Chine a abaissé dimanche son objectif de croissance économique pour 2017, prenant acte de l'envolée de sa dette et d'une conjoncture mondiale morose.

4-À l’agenda économique, il y aura aux États-Unis publication des chiffres des commandes industrielles de janvier. Neel Kashkari, de la Fed de Minneapolis, prononce une allocution intitulée «Too Big to Fail».

Aucune statistique n’est au programme au Canada.

5-Parmi les titres en action, Savaria(Tor, SIS) dévoile ses résultats financiers pour le quatrième trimestre, après la fermeture des marchés. Les analystes attendent un bénéfice de 0,10$ par action, ce qui représenterait une croissance de 11,1% par rapport à l’an dernier. Le titre du spécialiste de la mobilité a bondi de 81% au cours de la dernière année.

Patricia A. Baker, de Banque Scotia, publie ses prévisions de résultats du troisième trimestre d’Alimentation Couche-Tard(Tor., ATD.B), attendus le 14 mars. L’analyste anticipe un bénéfice de 0,67$US par action, ce qui représenterait un bond de 28,3% par rapport au même trimestre un an plus tôt. La marge bénéficiaire à la pompe, un élément qui influence toujours les résultats, est estimée à 0,19$US le gallon. Les revenus devraient monter de 22,8%, grâce aux acquisitions de Esso Canada, Topaz d’Irlande et de Shell au Danemark, notamment. L’analyste réitère sa recommandation surperformance pour le titre et sa cible de 80$.

Kenric S. Tyghe, de Raymond James, revient sur les résultats du quatrième trimestre du propriétaire de St-Hubert, Cara Opérations(CARA, 26,38$). Il rétière sa recommandation neutre et sa cible de 30$ à la suite de résultats qui ont montré la faiblesse des ventes comparables(-2,8%), une problématique qui touche aussi Groupe MTY(MTY, 50,92$), en raison notamment de l’économie au ralentie dans l’Ouest canadien. L’analyste souligne que la chaîne St-Hubert a offert une belle performance au cours du trimestre.

Mark Neville, de Banque Scotia, réitère sa recommandation neutre, mais fait passer sa cible de 21,50$ à 23$ pour le titre de Transcontinental(TCL.A, 22,30$), après la publication de résultats supérieurs aux attentes au premier trimestre. L’analyste souligne que la meilleure performance que prévu réside dans un déclin moindre qu'anticipé de ses revenus. Les initiatives de restructuration au sein de la division médias ont aussi porté leurs fruits, puisque celle-ci a dégagé un bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement. L’analyste note que le dividende a été haussé de 8,1%, plus qu’il ne s’y attendait(+5%).

À la une

Le Québec Inc. sous-estime le potentiel de l’Italie

Le nouveau président de la Chambre de commerce italienne au Canada veut «approfondir» la relation Québec-Italie.

Rentables, les fonds de travailleurs?

EXPERT INVITÉ. Les fonds de travailleurs représentent assurément une option pertinente, voici pourquoi:

Canada: les villes veulent 7 G$ pour des logements abordables

Les maires de villes au Québec espèrent, du même coup, plus de flexibilité dans le processus.