Baisse du dollar canadien: Il ne faut pas avoir peur d'investir aux États-Unis


Édition du 14 Février 2015

Lorsque le dollar canadien a atteint son sommet historique de 1,10 $ US en novembre 2007, personne ne se demandait si le moment était propice pour acheter des actions de sociétés américaines. On se doutait bien que notre huard volait trop haut et que son éventuel retour ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Bourse: la sous-performance des titres à petite capitalisation tire à sa fin

BALADO. À la sortie des corrections, les rendements potentiels des titres à petite capitalisation sont importants.

Que disent l'emploi et d'autres signaux pour la suite en Bourse?

BLOGUE. L'emploi est un indicateur contraire parce que le chômage ne peut que s'améliorer après une récession.

À la une

Encore 6 trimestres avant le retour à la normale!

CHRONIQUE. C'est que les chiffres sur la reprise sont «trompeurs», selon une étude de Deloitte.

Bourse: la sous-performance des titres à petite capitalisation tire à sa fin

BALADO. À la sortie des corrections, les rendements potentiels des titres à petite capitalisation sont importants.

À surveiller: BRP, Tesla et Mediagrif

Que faire avec les titres de BRP, Tesla et Mediagrif? Voici quelques recommandations d’analystes.