Sur LesAffaires.com cette semaine: BCE, Saputo, Tim Hortons et Telus

Publié le 04/08/2013 à 21:58, mis à jour le 04/08/2013 à 22:23

Sur LesAffaires.com cette semaine: BCE, Saputo, Tim Hortons et Telus

Publié le 04/08/2013 à 21:58, mis à jour le 04/08/2013 à 22:23

Par Yannick Clérouin

Tim Hortons, qui fait face à une vive concurrence, livrera ses résultats trimestriels cette semaine. Photo: Bloomberg

«Rien ne peut l’arrêter», dit le refrain d’un populaire dessin animé des années 1980. C’est ce qu’on pourrait dire de la Bourse américaine, qui a une fois de plus terminé à un sommet historique la semaine dernière.


Il faut dire que les résultats ont été dans l’ensemble supérieurs aux prévisions depuis le début de la période de dévoilement.


Les données décevantes du marché de l’emploi publiées vendredi, des perspectives faibles pour plusieurs sociétés phares (Intel, Caterpilar, UPS...) et une accalmie sur le plan des résultats et des données économiques cette semaine pourraient cependant miner l’élan des indices américains dans les prochains jours.


Au Canada, la semaine sera une fois de plus chargée en résultats financiers.


Tim Hortons va servir ses résultats du deuxième trimestre jeudi.


La principale chaîne de restauration rapide d’origine canadienne devrait dévoiler un bénéfice de 0,74$ par action, soit une croissance de 7% par rapport au même trimestre de 2012, anticipent les analystes.


David Hartley, de Credit Suisse, prévoit que les revenus de la société torontoise croîtront de 4% à 815 M$.


En raison du temps peu clément et du contexte économique morose, M. Hartley entrevoit une faible croissance des restaurants comparables canadiens (ceux ouverts depuis un an) de 1,5% par rapport à 1,8% au même trimestre il y a un an. Pour les restaurants comparables américains, il prévoit une croissance de 3,5%, un taux inférieur à celui de 4,9% enregistré l’an dernier.


Marc Caira, qui a pris la direction de Tim Hortons le 2 juillet dernier, présentera ses premiers résultats trimestriels. L’analyste de Credit Suisse ne s’attend pas à ce que M. Caira livre son plan de match, si ce n’est que quelques détails sur les occasions de croissance dans le créneau des produits vendus en épicerie, une des forces du nouveau PDG.


Il faudra porter une attention particulière aux propos de M. Caira concernant les récentes offensives de deux actionnaires activistes. Outre la possibilité que Tim s’endette pour racheter un grand nombre d’actions, M. Hartley ne s’attend pas à ce que le PDG de la chaîne accède aux autres demandes des activistes.


Saputo



image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

À surveiller: La Baie, BCE et Cascades

07/01/2019 | François Pouliot

Que faire avec les titres de Hudson Bay, BCE et Cascades?

La BCE met un frein à sa tactique anti-crise

13/12/2018 | AFP

En trois ans et demi, l’institut de Francfort aura injecté sur le marché la somme faramineuse de 2 600G d’euros.

À la une

Du numérique à la brique: le virage de BonLook

Découvrez pourquoi l'entreprise a décidé d'ouvrir plus d'une trentaine de points de vente physiques.

Du numérique à la brique: la transition de Frank and Oak

17/04/2019 | Catherine Charron

Voici pourquoi l'entreprise a pris la décision d'ouvrir des points de vente physiques.

Le taux directeur demeure inchangé à 1,75%

Mis à jour à 11:25 | La Presse Canadienne

Sa révision à la baisse de la croissance fait suite au brusque ralentissement de l’économie canadienne à la fin de 2018.