À surveiller: Agnico Eagle, Pet Valu Holdings et Lion Électrique

Publié le 08/05/2024 à 10:35

À surveiller: Agnico Eagle, Pet Valu Holdings et Lion Électrique

Publié le 08/05/2024 à 10:35

Par Denis Lalonde
Des autobus de Lion Électrique

Lion Électrique a dévoilé des résultats financiers trimestriels inférieurs aux prévisions des analystes au premier trimestre. (Photo: courtoisie)

Que faire avec les titres d'Agnico Eagle, Pet Valu Holdings et Lion Électrique? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée par les analystes.

 

Agnico Eagle (AEM, 65,04$US, 90,44$) : les analystes de RBC Marchés des capitaux restent prudents

Les analystes de RBV Marchés des capitaux ont tenu une séance de questions et réponses avec Jamie Porter et Dominique Girard, respectivement chef de la direction financière et directeur de l’exploitation pour le Québec, le Nunavut et l’Europe de la minière Agnico Eagle.

Ces derniers ont affirmé que les priorités de l’entreprise en allocation de capital se fondent sur un prix de l’or à 1800$US l’once. À ce prix, les activités d’Agnico Eagle atteindraient le seuil de rentabilité, incluant le développement des projets et le financement du dividende.

«Selon les dirigeants, chaque augmentation de 100$US l’once résultera en une hausse des flux de trésorerie libres d’environ 250 millions de dollars américains après impôts», raconte l’analyste Josh Wolfson. (le prix de l’once d’or pour livraison en juin est en ce moment de 2 326$US l’once)

La priorité d’Agnico Eagle du côté de l’exploration est la publication de l’étude préliminaire du projet minier Détour Lake, dans le Nord-Est de l’Ontario, qui doit arriver d’ici la fin du second trimestre.

L’entreprise avance aussi les travaux sur le projet ontarien Upper Beaver, qui contient de l’or et du cuivre, et jongle avec l’idée de le développer comme un site à part entière ou de transporter le minerai par camion jusqu’au site LaRonde, en Abitibi-Témiscamingue, une balade d’environ 130 kilomètres.

Au cours des prochaines années, la mine Canadian Malartic (21% de la valeur nette des actifs de l’entreprise) passera d’un site à ciel ouvert à une mine souterraine qui utilisera le tiers de la capacité de son usine de traitement, qui est de 60 000 tonnes par jour. Les réserves souterraines contiendraient toutefois des teneurs en or trois fois plus élevées que pour la portion à ciel ouvert, ce qui assurerait une stabilité de la production aurifère sur le site.

L’analyste de RBC conserve sa recommandation de «surperformance» sur le titre d’Agnico Eagle, mais curieusement avec un cours cible sur un an de 60$US, ce qui est inférieur à sa valeur actuelle. Selon un scénario optimiste, il concède toutefois que le titre pourrait atteindre 92$US d’ici un an si le prix de l’once d’or arrive à se maintenir à plus de 2250$US l’once à long terme. À l’inverse, si le prix de l’or recule à 1700$US l’once à long terme, la valeur de l’action pourrait reculer à 27$US.

 

 

Pet Valu Holdings (30,94$) : un titre moins attrayant à sa valorisation actuelle

À la une

Un gouvernement du RN menacerait nos entreprises en France

14/06/2024 | François Normand

ANALYSE. Les droites radicale et populiste minent l’économie et le niveau de vie des pays, selon des études empiriques.

Banque du Canada: jusqu'à cinq baisses de taux d'ici juin 2025

14/06/2024 | Denis Lalonde

BALADO. Les données américaines sur l’inflation pourraient conforter la Banque du Canada dans ses baisses de taux.

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé, mais le Nasdaq enchaîne un 5ème record d'affilée

Mis à jour le 14/06/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé dans le rouge.