Cascades: les coûts montent, l'action chute

Publié le 10/08/2017 à 11:32

Cascades: les coûts montent, l'action chute

Publié le 10/08/2017 à 11:32

Par Dominique Beauchamp

Le titre de Cascades a perdu de 14% depuis un mois. Graphique: Morningstar

Le repositionnement de Cascades coûte cher et un deuxième trimestre décevant fait tomber son action de 5% à 14,03$, à l’ouverture le 10 août.

Or, après un bond de 18% depuis le début de l’année, en partie grâce à son inclusion dans l’indice S&P/TSX le 19 juin, l'action de Cascades(CAS, 14,03$) avait justement besoin de bons résultats pour poursuivre sur sa lancée.

L'action s'est ensuite ressaisie et a récupéré la majorité de ses pertes, ramenant le recul à 1% en après-midi.

Au deuxième trimestre, son bénéfice d’exploitation a reculé de 4% en dépit d’une hausse de 13% des revenus.

Le bénéfice ajusté par action a flanché de 34% à 0,25$, soit six cents de moins que le consensus des analystes.

L’action est retombée de 23% depuis le sommet de 18,20$ atteint le 10 juillet.

Les investisseurs, qui ont déjà bénéficié d’une appréciation de 260% de l’action depuis 2012, devront donc faire preuve d’un peu de patience.

Malgré les progrès des multiples facettes de son plan d’action et la hausse de ses prix de vente, la papetière de Kingsey Falls souffre encore du bond des coûts de la fibre recyclée, les vieux cartons ondulés surtout, qui entrent dans la fabrication du carton-caisse.

En revanche, sa division de produits spécialisés, qui récupèrent la fibre recyclée, a bénéficié de la hausse des prix des fibres recyclés comme en témoigne l’augmentation de 20% de ses revenus, au deuxième trimestre.

«Les coûts opérationnels plus élevés, principalement dans nos activités de carton-caisse et corporatifs, ont limité les bénéfices obtenus (de la consolidation) de l’usine Greenpac et de l’implantation des hausses de prix dans le carton-caisse», depuis un an, explique la société, dans son communiqué.

Dans les derniers mois, Cascades a inauguré une nouvelle usine moderne de transformation de papiers tissu en Oregon, a vendu son intérêt dans le producteur d’énergie renouvelable Boralex (BLX, 21,72$) et a annoncé la construction d’une nouvelle usine de carton caisse ultra-moderne au New Jersey.

L'implantation d’un nouveau progiciel intégré de gestion et la transformation des processus d’affaires devraient s’achever à la fin de cette année et contribue à de meilleures marges l’an prochain, prévoit toujours Leon Aghazarian, de la Financière Banque Nationale.

«Les hausses de prix décrétées en 2016 auront complètement été implantées à la fin du troisième trimestre et devraient contribuer à renverser la contraction des marges», entrevoit aussi l’analyste.

M. Aghazarian apprécie aussi les nouveaux efforts de Cascades pour diminuer sa dette élevée avec le produit de la vente de Boralex de 287,5M$.

Avant l’appel-conférence, l’analyste ne touche pas à son cours cible de 19$ ni à sa recommandation d’achat.

 

 

 

 

 

À suivre dans cette section


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

GM débutera la construction d'un pick-up tout électrique fin 2021

Il y a 14 minutes | AFP

GM investira 2,2 G$ pour moderniser son usine de Détroit Hamtramck, où seront construits ces véhicules.

À surveiller: CGI, IBM et Freeport-McMoRan

09:14 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de CGI, IBM et Freeport-McMoRan? Voici quelques recommandations d'analystes.

10 choses à savoir lundi

Les boomers feront crasher la Bourse. On peut vous identifier à votre rythme cardiaque, Fortnite est un sport d’école!