À surveiller: BlackBerry, BRP et TC Transcontinental

Publié le 08/09/2023 à 11:15

À surveiller: BlackBerry, BRP et TC Transcontinental

Publié le 08/09/2023 à 11:15

Par Les Affaires
Une quincaillerie

BRP générera des flux de trésorerie libres dépassant le milliard de dollars en 2023. (Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de BlackBerry, BRP et TC Transcontinental? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée par les analystes.


BlackBerry (BB, 6,25$ ; 4,58$ US): le titre décroche en Bourse

Bien que ses résultats du deuxième trimestre de 2024 ne seront présentés que le 28 septembre prochain, les chiffres préliminaires annoncés par BlackBerry cette semaine ont largement déplu aux analystes qui suivent ses activités.

Résultat: la valeur de son action a perdu 15,52% jeudi à la Bourse de New York.

BlackBerry s’attend à des revenus de 132 millions de dollars américains (M$ US), alors que le consensus des analystes était plutôt de 157M$ US. L’analyste Paul Treiber, de RBC Marchés des capitaux, entrevoyait de son côté un chiffre de 161M$ US.

Ces 132M$ US se traduisent donc par une baisse de 22% par rapport à ceux de 168M$ US dévoilés à la période correspondante il y a un an.

Les activités de BlackBerry en cybersécurité ont généré des revenus de 80M$ US, 20M$ US de moins que les attentes des analystes, et 31M$ US de moins que lors du même trimestre en 2023. C’est une baisse de 28%.

«Les revenus provenant de la cybersécurité sont maintenant à leur niveau le plus bas depuis que l’entreprise a commencé à segmenter ses résultats, il y a sept ans. Alors que les revenus provenant de la cybersécurité sont sous les attentes, ils reflètent les délais pour conclure plusieurs contrats gouvernementaux, mettant ainsi de l’avant les défis auxquels BlackBerry fait face pour redresser ses autres activités en cybersécurité», indique Paul Treiber.

Il n’y a pas que le secteur de la cybersécurité qui refroidit les analystes. Celui de l’internet des objets aussi. BlackBerry s’attend à des revenus de 49M$ US, trois de moins que les prévisions de la RBC et du consensus.

«L’internet des objets rate la cible du consensus des analystes pour le troisième trimestre consécutif, dit Paul Treiber, alors que les constructeurs automobiles reportent le développement de programmes de nouveaux logiciels.»

Dans l’attente des résultats à la fin septembre, la RBC réduit déjà ses attentes pour l’ensemble des revenus de BlackBerry pour tout l’exercice 2024. Elle prévoit maintenant 901M$ US de revenus totaux, contre 913M$ US dans son estimation précédente. Pour l’exercice 2025, sa prévision est de 738M$ US.

 

Dominique Talbot

 

BRP (DOO, 100,48$): un bon profil risque/rendement malgré les risques macroéconomiques

Sur le même sujet

À surveiller: Empire, Cineplex et Couche-Tard

24/11/2023 | Charles Poulin

Que faire avec les titres Empire, Cineplex et Couche-Tard? Voici quelques recommandations d’analystes.

Un fonds de pension s’oppose à l’offre de Brookfield sur la société Origin Energy

Le consortium a fait une offre révisée évaluée à 10,6 milliards de dollars, hors dette.

À la une

Bourse: Wall Street ouvre indécise proche de l'équilibre

Mis à jour il y a 40 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto ouvre en baisse.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi le 28 novembre

Mis à jour à 08:22 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les Bourses orientées à la baisse avant une série d'indicateurs économiques.

À surveiller: Couche-Tard, CAE et Tecsys

Que faire avec les titres de Couche-Tard, CAE et Tecsys? Voici des recommandations d'analystes.