À surveiller: Dollarama, Transat et Couche-Tard

Publié le 07/09/2023 à 10:40

À surveiller: Dollarama, Transat et Couche-Tard

Publié le 07/09/2023 à 10:40

Par Charles Poulin
Une quincaillerie

La CIBC affirme être encore préoccupée par le niveau de la dette de Transat ainsi que celui de son ratio de levier. (Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de Dollarama, Transat et Couche-Tard? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée par les analystes.

Dollarama (DOL, 88,57$): l’inflation joue en sa faveur

L’inflation joue en la faveur de Dollarama, qui continue d’augmenter son trafic grâce à ses items à bas prix.

La pression qu’exerce l’inflation sur les consommateurs depuis juin devrait permettre à l’entreprise québécoise de présenter de solides ventes en magasin comparables au deuxième trimestre. L’analyste Tamy Chen, de la BMO, s’attend de plus à ce que la direction revoie à la hausse les orientations financières de Dollarama pour l’exercice financier 2024.

En observant les dynamiques en jeu rapportées par les autres détaillants récemment, notamment les résultats financiers de Canadian Tire au deuxième trimestre, la BMO remarque que la hausse du taux directeur de la Banque du Canada en juin a fait mal aux consommateurs. Cela devrait générer encore plus de trafic pour Dollarama, et l’institution financière prévoit une croissance des ventes en magasin comparables de 10,5% pour le trimestre et de 8,7% pour l’exercice financier de 2023 (les prévisions de la direction sont de 5% à 6%).

Autre tendance positive: Dollarama a vu de la vigueur, au premier trimestre dans les achats de produits discrétionnaires à haute marge après plusieurs trimestres de glissement vers les biens de consommation. La direction note que lorsque les consommateurs sont plus serrés dans leurs budgets, ils pourraient décider de dépenser pour les mêmes items chez Dollarama au lieu de magasiner les mêmes produits, plus chers, chez les autres détaillants.

Tamy Chen remarque qu’un des problèmes de plus en plus sérieux dans le commerce de détail est les pertes. Shoppers Drug Mart indique voir des niveaux élevés de vols, et Canadian Tire compose aussi avec des pertes plus élevées qu’à la normale. Aux États-Unis, ces pertes affectent les marges matérielles d’entreprises telles Target, Dick’s Sporting Goods et Dollar Tree.

Si Dollarama a rapporté une augmentation de ses pertes au cours des derniers trimestres, l’analyste croit qu’en raison du bas niveau de prix de ses items, les vols devraient être moins significatifs pour elle que pour les autres détaillants.

La BMO maintient sa prévision de surperformance du titre de Dollarama face à son secteur d’activités ainsi que son cours cible de 95$.

 

Transat A.T. (TRZ, 4,59$): la dette inquiète encore

Sur le même sujet

À surveiller: Boralex, Alphabet et Bombardier

19/04/2024 | Charles Poulin

Que faire avec les titres Boralex, Alphabet et Bombardier? Voici des recommandations d’analystes.

Nestlé sous pression de ses actionnaires au sujet des aliments sains

18/04/2024 | AFP

Nestlé s’était fixé pour objectif de faire croître la part des aliments les plus nutritifs dans son chiffre d’affaires.

À la une

Dette et déficit du fédéral: on respire par le nez!

19/04/2024 | François Normand

ANALYSE. Malgré des chiffres relativement élevés, le Canada affiche le meilleur bilan financier des pays du G7.

Budget fédéral 2024: «c'est peut-être un mal pour un bien»

19/04/2024 | Philippe Leblanc

EXPERT INVITÉ. Les nouvelles règles ne changent pas selon moi l'attrait des actions à long terme.

Multiplier la déduction pour gain en capital, c'est possible?

19/04/2024 | WelcomeSpaces.io

LE COURRIER DE SÉRAFIN. Quelle est l'avantage de cette stratégie?